Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

Une enquête a été lancée par la direction de l’environnement de Sétif

Une tonne de pain rassis gaspillée par jour

Campagne de sensibilisation pour réduire le gaspillage alimentaire à Sétif. © D.R

Les responsables des parcs communaux, ainsi que ceux de l’Ecoset qui gère pas moins de 60% des déchets de la deuxième wilaya du pays en nombre d’habitants, à savoir trois centres d’enfouissement technique et la décharge de Guelta Zarga, fournissent chaque jour à la cellule les chiffres concernant le pain rassis collecté.

La direction de l’environnement de la wilaya de Sétif a procédé au début du mois de Ramadhan à l’installation d’une cellule relevant du service de l’environnement urbain et industriel, qui aura pour mission de collecter toutes les informations et les chiffres concernant le gaspillage de pain et autres produits alimentaires à base de semoule de farine dont les pâtes. Résultat des courses : une quantité moyenne de pas moins d’une tonne de pain rassis est collectée chaque jour à travers les soixante communes de la wilaya de Sétif. En dépit des opérations de sensibilisation, les Sétifiens continuent à jeter anarchiquement du pain sur la voie publique et dans les ordures.

Et, selon Khalil Nour El-Islam Djaârane, chef du service de l’environnement urbain et industriel à la direction de l’environnement de la wilaya, la cellule qui veille à la collecte des informations qui lui parviennent des parcs communaux, ainsi que de l’établissement public de wilaya de gestion des centres d’enfouissement technique de Sétif (Ecoset), détient des chiffres effrayants. “Les responsables des parcs communaux, ainsi que ceux de l’Ecoset qui gère pas moins de 60% des déchets de la deuxième wilaya du pays en nombre d’habitants, à savoir trois centres d’enfouissement technique et la décharge de Guelta Zarga, fournissent chaque jour à la cellule les chiffres concernant le pain rassis collecté.

La quantité de pain et de pâtes récupérée au niveau des décharges publiques est ainsi communiquée via la plateforme numérique spéciale au département de Dalila Boudjemaâ”, a indiqué le chef du service de l’environnement, M. Khalil Nour El-Islam Djaârane. Selon les premiers chiffres communiqués à la cellule, la quantité de pain gaspillé est estimée entre 0,9 et 1,2 tonne par jour. “Depuis le début du mois sacré, la cellule qui a été installée la veille du mois a enregistré une moyenne d’une tonne de pain gaspillé par jour. C’est énorme”, a-t-il estimé. Il est à noter qu’avec ce chiffre la wilaya de Sétif est classée première au niveau national. Selon la chargée de la communication à l’établissement de nettoiement de la wilaya d’Alger Netcom, Yakoubi Nassima, dans une récente déclaration à l’APS, la wilaya d’Alger a enregistré le gaspillage de quelque neuf tonnes de pain rassis durant les dix premiers jours du mois de Ramadhan.

Les responsables de la décharge indiquent par ailleurs que la quantité de pain gaspillée connaît à son tour une hausse durant le mois sacré, au point où une filière spéciale pour la collecte du pain apparaît chaque mois de Ramadhan.

Il est à noter que Sétif n’enregistre pas moins de 1 800 tonnes de déchets ménagers par jour (entre 0,80 et 1 kg par habitant) au niveau des soixante communes. M. Djaârane a relevé qu’au moment où la quantité des déchets des restaurants et des cafés connaît une baisse durant le mois de Ramadhan, les ménages produisent plus de déchets.

Sur un autre volet, on a appris que l’établissement public de wilaya de gestion des centres d’enfouissement technique de Sétif (Ecoset) déploie d’importants moyens humains et matériels pour la collecte de pain, son tri et sa mise à la disposition des éleveurs qui ont souvent recours à ce mode d’alimentation des bêtes au niveau des étables afin de compenser le manque d’aliments spéciaux et, du coup, amortir le coût.

FAOUZI SENOUSSAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER