Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Développement à Guelma

Vingt milliards de dinars affectés aux communes

Un conseil de wilaya élargi s'est tenu jeudi au siège de la wilaya sous la présidence du wali de Guelma. L’ordre du jour a été consacré à l'évaluation et l'examen de l'état des consommations de crédits destinés pour le développement des communes au titre de l'exercice 2019 et dont l'enveloppe financière est de l'ordre de 20 milliards de dinars. Ce montant a été prélevé sur le FGCL (Fonds de garantie des collectivités locales) pour permettre aux 34 communes de la wilaya de Guelma de mettre en œuvre les programmes d'actions préétablis, en tenant compte des priorités relatives à l'amélioration du cadre de vie des citoyens. Dans ce contexte, les secteurs ciblés sont l'amélioration de l'alimentation en eau potable, l'assainissement, le gaz naturel, l'énergie électrique, le désenclavement, le transport scolaire, la réhabilitation des écoles primaires, les salles de soins, le ramassage scolaire, les installations sportives de proximité et l’habitat rural. 

Ces priorités ont été recensées lors des tournées effectuées par le wali sur le terrain et ponctuées d’une réunion d’arbitrage intercommunal tenue le 31 décembre 2018, mettant en place les lignes directrices de la feuille de route du développement local. Nous apprenons que 30 bus ont été affectés aux collectivités locales pour le transport scolaire, la réhabilitation de 79 écoles primaires sur les 250 programmées et dont l'achèvement est arrêté à la fin août 2019, et l'attribution d'un lot conséquent de matériel de voirie. Au cours de son intervention, le wali a insisté sur la bonne organisation des chantiers sans incidence sur le bon fonctionnement du service et la mission pédagogique des établissements scolaires. 
Corrigeant certaines situations par la notification de rallonges financières pour la concrétisation d’opérations en souffrance, le chef de l’exécutif s’est dit disposé à combler les lacunes enregistrées en recourant au budget de rééquipement. 


HAMID BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER