Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

LE DG DE LA FILIALE GEFCO EN ALGÉRIE À LIBERTÉ

Bertrand de Techtermann : “Gefco va diversifier ses activités et ses investissements”

© D.R.

Dans cet entretien, le patron de la filiale Gefco revient sur les deux ans de présence du groupe en Algérie, la diversification de ses activités, outre l’automobile, les perspectives et les engagements de Gefco Algérie à long terme.

Liberté : Après deux ans de présence en Algérie, quel bilan faites-vous de Gefco ?
Bertrand de Techtermann : Cela fait bientôt deux ans qu’on est là, le bilan est positif. Notre présence en Algérie relève de la volonté du groupe de créer une filiale. Depuis 2014, le bilan est constamment positif, avec beaucoup de recrutements, le démarrage des activités, une cinquantaine de collaborateurs et une présence sur différents sites en Algérie, avec des perspectives de développement encourageantes pour la suite. En 2015, quand notre P-DG est venu pour inaugurer cette filiale, il avait délivré un message fort : “Gefco sera présent en Algérie pour longtemps.”

Quels sont les secteurs que vous avez investis durant les deux années passées ?
On a démarré avec l’automobile. C’est l’ADN de Gefco ! Ensuite on s’est diversifié sur l’ensemble des métiers de la logistique qui couvrent la partie automobile, les transports de conteneurs en importation et en exportation, le transit et la douane, le stockage, avec la plateforme de stockage de Boufarik (Blida) et on a réussi à ouvrir plusieurs métiers de Gefco hors automobile. En 2017, on poursuivra cette extension sur d’autres métiers.  

Vous avez également ciblé le secteur de l’énergie ?
Relativement, pour le moment. C’est surtout sur les biens manufacturés. Pour le moment, on a ciblé l’alimentaire et le vêtement. Sur l’exportation, on fait de la datte.  

Vous dites que l’automobile est l’ADN de Gefco. Y a-t-il un impact de la crise actuelle sur vos activités ?
C’est clair, aujourd’hui le métier de l’automobile se transforme et le gros est orienté vers la production locale. Gefco voit ce changement comme une opportunité d’accompagner cette transformation en Algérie du secteur de l’automobile, avec des prestations à valeur ajoutée.

Vous allez cibler l’industrie automobile ?
On accompagnera l’industrie automobile durant la transformation qu’on est en train de vivre. Parallèlement, on se concentre aussi sur d’autres activités, notamment l’activité maritime pour offrir des solutions de bout en bout, c’est-à-dire depuis le fournisseur au niveau international jusqu’au client algérien et vice-versa. Là, on sort du spectre du secteur de l’automobile. Et c’est tout un département qui est dédié à l’activité maritime, avec les parties liées à l’approche, à la distribution et au dédouanement.

Qu’en est-il en termes de perspectives, que ce soit pour le réseau, les activités et les investissements ?
Aujourd’hui, on est présent à l’ouest du pays, sur Oran et Mostaganem, à l’Est, sur Béjaïa et Djenjen (Jijel), la région d’Alger et à Blida à travers notre plateforme à Boufarik. Nous avons 20 000 m2 d’entrepôts couverts et le site est à 100% opérationnel. D’autres activités ne sont pas encore déployées, comme le transport de marchandises à travers des prestations complètes allant de l’importation jusqu’à la distribution finale.

Combien de gros clients compte aujourd’hui Gefco ?
Aujourd’hui, Gefco compte à son actif près de 50 gros clients. C’est un portefeuille qui grandit chaque jour.

L’Algérie constitue une vitrine dans la région Mena pour Gefco. Qu’en est-il exactement ?
Effectivement, Gefco intègre une zone Maghreb, à savoir la zone Euromed. Il y a tellement d’interactions entre ces pays, que ce soit géographique, historique et commerciale. L’Algérie compte beaucoup de partenariats de cette zone, avec l’Angleterre, l’Espagne, la France, l’Italie et qui font partie des top clients et des fournisseurs de l’Algérie. Gefco doit s’inscrire dans ces interactions et dans cette ligne d’échanges favorables aux opportunités.

Un dernier mot M. Techtermann ?
Gefco Algérie est créé grâce à ses clients. Des clients qui nous ont fait confiance. Gefco Algérie, c’est aussi toute sa ressource humaine qui a su développer un travail d’équipe et le succès du groupe. On s’engage à poursuivre notre accompagnement dans l’excellence et la logistique. Je remercie toutes les équipes pour leur implication, et qui font le succès de Gefco Algérie.


F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER