Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Automobile / Événement Auto

UN DÉBAT AURA LIEU LORS DE LA 2e ÉDITION DU CLUB ARGUS ALGÉRIE

Cote d’occasion : Largus.dz et l’AC2A passent à l’offensive

Sous le thème “Les 8 fondamentaux du véhicule d’occasion”, cette rencontre devra constituer un tournant décisif pour la cote Largus.dz. Décryptage d’un évènement qui, sans aucun doute, apportera des réponses pour instaurer les valeurs réelles sur le véhicule d’occasion.

Le deuxième Club Argus Algérie aura lieu le 27 février prochain à l’occasion du Salon international Équip-Auto-2018. Sous le thème “Les 8 fondamentaux du véhicule d’occasion”, cette rencontre sera organisée par Largus.dz et l’Association des constructeurs et des concessionnaires automobiles algériens (AC2A). Et si Équip-Auto-2018 se veut une opportunité pour réunir l’écosystème de l’industrie automobile, de la pièce de rechange et de l’accessoire automobile, il est clair que la deuxième édition Club Argus Algérie devra réunir les professionnels du secteur autour d’un débat dépassionné, franc et constructeur autour d’un secteur livré à l’anarchie et qui ne génère, jusqu’ici, aucune valeur ajoutée ni en termes d’emplois ni sur le plan valeurs réelles du véhicule de l’occasion, encore moins en termes de taxes, de traçabilité des véhicules et de sécurité.
L’adhésion de l’AC2A à cet évènement intervient après la récente installation d’une commission par Largus.dz et composé des constructeurs automobiles et des experts en assurances. C’est dire que les avancées de Largus.dz dans le microcosme automobile et mécanique en Algérie se font ressentir trois mois seulement après le lancement, le 1er novembre, de la cote d’occasion en présence, rappelle-t-on, de Breton Loÿs Alexandrine, la présidente et petite fille du fondateur du groupe français Argus.
“Autour des 8 fondamentaux du véhicule d’occasion, les intervenants débattront des valeurs de la reprise chez les professionnels qui seront, par ailleurs, présents lors de cette seconde édition du Club Argus Algérie. Certes, il faudra du temps pour en arriver, mais nous n’avons pas d’autres choix.
Il y a quelques années, on parlait de l’industrie automobile et beaucoup n’y croyait pas. Pourtant, on y est en plein dedans. C’est la même chose pour la cote Largus.dz», a indiqué le fondateur et gérant de Largus.dz, Mourad Saadi, dans une déclaration exclusive à Liberté-Auto. Pour notre interlocuteur, les trois commissions qui travaillent, actuellement, sur une mouture du cahier des charges régissant le marché du véhicule d’occasion, est une volonté, on ne peut mieux, d’aller vers la structuration de ce marché où la spéculation fait des ravages et prive le consommateur d’accéder à un véhicule à un prix raisonnable, juste et qui répond aux fondamentaux d’un véhicule qui a roulé et entretenu.
“Notre sondage a apporté une réponse cinglante, c’est-à-dire 67% des personnes interrogées sont pour l’instauration d’une cote de l’occasion via Largus.dz. Si cela a connu un grand succès, pourquoi pas chez nous ? D’autant que tous les professionnels du secteur, que ce soit les constructeurs ou les concessionnaires automobiles, adhèrent à cette démarche”, a encore développé M Saadi. Interrogé sur les dangers constatés sur le marché de l’occasion, notamment sur les transformations des organes et des motorisations des véhicules, notre interlocuteur a affirmé que le décret exécutif 18-05 du 15 janvier 2018, publié au Journal officiel et signé par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, répond à certains aspects que défend la cote Largus.dz prend.


F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER