Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Automobile / Événement Auto

TEST-DRIVE DE LA VERSION 2,5L A 180 CH SIMPLE CABINE (BVM-5R)

Fiat Fullback défie les routes enneigées en Haute-Kabylie

© D.R.

Basé sur la plateforme du L-200 de Mitsubishi, Fiat Fullback, le pick-up de Fiat Professionnal, est tout simplement un outil de travail solide, puissant et confortable. Testé en toutes conditions, nous l’avons mis à rude épreuve en Haute-Kabylie sur des routes enneigées. Défiant ces montées infinies et les flaques d’eau, Fiat Fullback s’est bien défendu.

Doté d’un bloc moteur de 2,5L à 180 Ch, le pick-up Fiat Fullback en simple cabine a eu droit à un test-drive dynamique. Le choix du lieu n’est pas fortuit. Par un ciel gâté, nous optons pour la Haute-Kabylie, plus exactement Aïn El-Hammam, à 1 200 mètres d’altitude, où l’épaisseur de la neige a atteint, par endroits, 40 centimètres, ajouté aux torrents de grêle qui nous compliquait, souvent, la tâche. Mais, bon ! Ce trajet valait le détour pour mettre à rude épreuve ce pick-up que les clients de l’utilitaire pourraient vite adopter. Il suffisait de le tester. Et pour cause, dès l’entame des routes sinueuses et défoncées de Taksebt, à 12 km de la capitale du Djurdjura, nous mettons les gaz. Et contrairement aux idées reçues, le pick-up Fiat Fullback simple cabine n’a, à aucun moment, chassé ou dérapé, malgré nos pics de vitesse sur ces virages très hostiles à l’agilité. Sur des flaques d’eau et une chaussée très glissante, le pick-up Fiat Fullback déclinait une rare force jamais constatée sur ses concurrents et s’agrippait, avec sa très bonne adhérence, au bitume. Ses vrombissements, à en revendre, donnaient l’impression d’un véhicule que rien ne pourrait arrêter. Sa tenue de route est irréprochable, d’autant qu’il embarque un châssis à échelle (multicoques). Pour beaucoup de curieux, ce pick-up est une grande nouveauté chez Fiat. Chose que nous confirmerons davantage qu’on avance. Notamment à l’entame des montées de la Kabylie. À quelques kilomètres seulement de notre point de chute, la route devenait de plus en plus impraticable. À la bonne heure ! Et c’est là que le pick-up Fiat Fullback a impressionné plus d’un. Durant une dizaine de kilomètres, nous n’avions croisés qu’une poignée de véhicules Tout-terrain qui défiaient ces chemins inaccessibles, d’autant qu’il neigeait fortement dès 800 mètres d’altitude. La prudence étant de mise, ce véhicule avait évidemment ses secrets. À commencer par son gabarit qui lui permettait d’insuffler des reprises. Sans forcer. Il était bien dit dans sa fiche technique que sa capacité de remorquage de 839 kg et un poids tractable de 2,5 tonnes, ajouté à une hauteur de 1780 mm, une largeur de 1785 mm et une longueur totale de 5305 mm, avec un empattement de 3000 mm, que ce pick-up était fait pour rendre la vie facile aux professionnels et en toutes conditions. Même à vide, nous tentons le diable et nous fonçons encore vers ces chemins fermés. Là aussi, le pick-up Fiat Fullback a impressionné. Sans les citer, des concurrents avaient de la peine à s’en sortir.
Certains faisaient même l’objet de remorquage. “Faites demi-tour SVP, la route est enneigée et dangereuse”, nous priait un conducteur, dont son pick-up a piqué du nez dans un fossé après un dérapage sur une descente dépassant 10% d’inclinaison. On assistera notre interlocuteur et nous poursuivons le chemin. Sans forcer, avec des vitesses ajustées (entre 30 et 40 km/h), selon les couches de neige et de grêle, le pick-up Fiat Fullback révélait bien sa consistance. Et là aussi, et à aucun moment, Fiat Fullback n’a subi les désagréments, y compris quand nous avions le sens inverse du trajet où les descentes atteignaient 15% d’inclinaison. Pire, vers 21h, la neige dépassait de loin les 40 centimètres. Quid des équipements de ce pick-up ? Si à l’extérieur, nous retrouvons les mêmes spécificités techniques que le L-200 de Mitsubishi (moins la calandre revisitée), à l’intérieur, en revanche, c’est-à-dire dans l’habitacle, on retrouve une planche de bord bien finie, rigide, un design très étudié pour un utilitaire, des espaces de rangement, un accoudoir central, une boîte à gants éclairée, une montre digitale, la clim, un ordinateur de bord qui fournit des informations utiles, des kits de préplacements pour radio et baffles, deux sièges réglables et un excellent étagement du levier de vitesse. Côté sécurité, il embarque l’essentiel, comme le contrôle électronique de stabilité (ESC, ESP), airbag conducteur et passager, dispositifs de dégivrage et désembuage du pare-brise et condamnation centralisée des portes. Mais aussi, un châssis en échelle, des suspensions de type McPherson à bras oscillant, une suspension hydraulique télescopique pour les roues avant et Multi-Link et des ressorts hélicoïdaux à l’arrière.
Du reste, il est à rappeler que le pick-up Fiat Fullback est doté d’un bloc moteur turbo-diesel de type 4 D56N.P de 2,5 litres à 180 Ch, intégrant une transmission monodisque à sec à commande hydraulique et une boîte de vitesses à cinq rapports. Côté prix, il est affiché à 2 950 000, 00 DA (TTC) chez Fiat Professionnal, relavant du groupe Ival.


F. B.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER