Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

LE DIRECTEUR DE LA STRATÉGIE PEUGEOT À “LIBERTÉ”

Jérôme Micheron : “L’Algérie figure au quotidien dans notre stratégie”

Dans cet entretien exclusif accordé à Liberté à la 86e édition du Salon international de l’automobile de Genève, Jérôme Micheron, le directeur de la stratégie chez Peugeot, revient sur le marché algérien et l’usine de la marque au lion, mais aussi sur l’ascension du constructeur français à glaner des parts de marché grâce à la nouvelle politique du groupe Peugeot PSA. Entretien

Liberté : Peugeot développe une stratégie agressive à l’international. Qu’en est-il de votre politique en Algérie, notamment en termes de montée de gamme et du travail de l’image de marque ?
Jérôme Micheron :
Vous êtes mieux placés pour parler de l’Algérie ! (sourires). Après, je pense que les résultats parlent d’eux-mêmes et je pense que l’Algérie est un marché très important pour nous, d’autant qu’il représente le 10e au monde ! Du coup, il est inscrit dans notre stratégie et notre filiale a fait un travail colossal pour qu’on mérite cette belle place. En 2015, on a enregistré plus de 14% des parts de marché. Sur ce, on accorde une attention assez particulière pour répondre aux besoins des clients. Croyez-moi, nous pensons au quotidien à ce marché et aux clients de Peugeot Algérie. D’ailleurs, on apprécie de mieux en mieux nos produits avec notamment les Peugeot 208, 301, 308, 3008, le Partner et bien d’autres.

Allez-vous accélérer le processus pour l’usine de montage en Algérie ? Celle-ci figure-elle dans votre stratégie immédiate ?
Les discussions sont toujours en cours et elles avancent très bien. Le groupe PSA travaille sur ce dossier pour qu’on puisse bientôt produire des voitures en Algérie. Mais, on n’en dit pas plus, sachant qu’il y a un processus officiel qui exprime une réelle volonté pour produire nos modèles en Algérie.

Aujourd’hui, Peugeot PSA développe une stratégie agressive à l’international. L’année 2015 en est le témoin. Qu’en sera-t-il en 2016 ?
2015 a été une très bonne année pour Peugeot avec autant de succès enregistrés à tous les niveaux, notamment avec la croissance des ventes dans le monde, le succès au Dakar avec le 2008 DKR et une série de triomphes qui confortent notre stratégie. En 2016, on va aller plus vite, mais surtout un peu plus fort. On a des évènements très importants pour cette année. Aujourd’hui, on présente le New Peugeot 2008, une bagnole à succès avec plus de 500 000 ventes dans le monde, y compris en Algérie. Donc, c’est une nouvelle vie pour Peugeot 2008, avec un design extérieur totalement restylé, un SUV plus robuste, mieux équipé en termes de nouvelles technologies et très connecté. C’est du Full-Equipement pour ainsi dire.

Vous avez également un parti-pris pour Peugeot 308 en termes de la qualité perçue. Mais, on attend aussi le Traveller récemment annoncé par Yves-Peyrot des-Gachons, le DG de la filiale en Algérie !
Vous avez totalement raison de le souligner. Peugeot 308 constitue une évolution particulière sur nos produits. Aussi, nous avons aussi le Traveller qui se veut une nouvelle génération de navette de haut de gamme dédiée aux VIP et on a voulu montrer à quel point Peugeot pouvait répondre aux besoins de ses clients, y compris en Algérie comme vous l’avez souligné. Je pense qu’il aura une place au soleil en Algérie, d’autant qu’il est parfaitement équipé avec le I-Lab, une tablette connectée pour permettre des conditions de voyage de très haut de gamme.

Vous allez également lancer de nouveaux SUV en 2016 ?
Exact. Il y aura de nouveaux SUV en 2016.

A partir de quand ?
Je ne dirai pas plus, mais sachez qu’on a un programme assez chargé. On démarre avec le Peugeot 2008 et vous aurez des rendez-vous tout au long de l’année.

OK, on n’en dira pas plus. Mais on peut en connaître le nombre, juste le nombre !
En 2016, on va lancer 5 SUV tout en gardant le chiffre 8 sur toute la gamme.

Y aura-t-il un investissement particulier sur Peugeot Sport en 2016 ?
On a gagné le Dakar et ce n’était pas évident. C’était une course très difficile ! On s’en souvient, il y a une année, on n’a pas atteint notre objectif. Là, on est revenu et on a gagné. Mais, on continuera à travailler sur la gamme sportive et le Dakar, car nous avons des valeurs à véhiculer dans le monde du sport !

Et qu’en est-il de la stratégie sur Peugeot 508 ? Y aura-t-il du nouveau sur ce modèle ?
Ah, Peugeot 508 ! C’est le modèle phare de la marque sur le Premium. C’est une voiture importante pour nous. Peugeot a toujours fait des séries 4 et des séries 5, donc il y aura du nouveau et c’est inscrit dans notre stratégie.

Un dernier message pour le client algérien à partir de Genève, M. Micheron ?
Nous avons un message qui s’inscrit dans la continuité, donc dans la durée ! Je leur dirai que nous avons une stratégie de marque basée sur la qualité perçue du produit, comme vous le disiez au sujet de Peugeot 308, des produits attractifs sur le plan du design et la proximité. On va ramener au fur et à mesure des technologies sur nos véhicules, car les technologies sont très importantes aujourd’hui pour rester connecté.

F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER