Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

LES ESSAIS INTERNATIONAUX SE SONT DÉROULÉS AU DANEMARK

Le New Captur révèle ses prouesses à Copenhague

© D.R.

Sportif, plus raffermi et robuste avec un de-sign proche du Kadjar, mais aussi plus distinctif et connecté, le New Captur délivre des impressions à même d’établir que son intégration dans la gamme des crossovers urbains est un succès et un signal fort à la concurrence. Nous l’avons testé pour vous à Copenhague (Danemark). Le New Captur “lâche” ses chevaux et révèle sa cure de jouvence. Place au test-drive, place aux sensations…

C’est au somptueux “Le Grilleriet Kobenhavn”, attenant au port l’Amerikakaj, à 20 minutes de Kastrup, que nous prenons le volant du New Renault Captur TCE à 120 ch, dans son coloris Atakama orange pour une boucle de 117 km pour sillonner le “Lac Arreso-Sud”. Il fallait bien opérer des changements perceptibles sur le New Captur qui venait d’atteindre 245 670 ventes sur le marché de l’Union européenne depuis son lancement en 2013. Mais comment pourrait-on reconnaître sur la route le New Captur ? Lors de nos essais, on pouvait facilement distinguer le nouveau-né de la marque au losange de son aîné : un toit en verre fixe, une calandre retravaillée, des jantes alu de 16 pouces, Extrême et Adventure, un bouclier intègre, à l’avant comme à l’arrière, de nouveaux skis affirmant le côté baroudeur, des phares à LED (Pure Vision), la nouvelle signature lumineuse, la partie basse de son parechoc arrière et ses phares arrière en forme de C en 3D, mais aussi une série de bi-ton (4 teintes) qui lui confère un look très tendance, sportif, une inspiration allant d’un véhicule polyvalent à un véhicule bien intégré dans la gamme des crossovers. Il ne pouvait donc passer inaperçu sur les routes de Blue Planet ou encore Tivoli et ces infinis tableaux de peinture bénis par un ciel clément où, en ce jour de week-end, les Copenhagois scrutaient ce crossover. Doté d’une boîte de vitesses manuelle (BVM), s’appuyant sur les technologies de l’injection directe, du turbo et du Stop&Start, le moteur délivre 205 Nm à partir de 2000 tours. Un agrément de conduite qu’on avait déjà testé sur la Clio et le Captur dotés de la même technologie TCE. La tenue de route est irréprochable sur ces routes serpentant ces villages et ces sommets de côte dès qu’on franchit ces champs de Nejedevej, par ailleurs gâtés par des écuries ancestrales, où l’on pouvait lâcher 120 ch du New Captur. Il est clair que Renault a préféré, pour ce facelift, conserver les fondamentaux, non sans renforcer les teintes de caisse avec 30 combinaisons et 6 packs de personnalisation intérieure aux coloris variés. Embarquant, pour la première fois, l’avertisseur d’angle mort (Blind Spot Warning-BSW), avec 4 capteurs détectant la présence des véhicules en déplacement dans les angles morts des rétroviseurs, dès 30 km/h et jusqu’à 140 km/h, cette technologie rend la conduite plus sûre, notamment sur l’autoroute de Copenhague où le BSW réagissait instantanément. Le New Captur, c’est aussi un concentré de sécurité, avec un radar de recul, la caméra de recul, l’ABS, les airbags et le système de stationnement mains libres (Easy Park Assist), un pack que nous avons d’ailleurs testé lors de la deuxième boucle sur la version Captur DCI à 110 ch (Pearly White), délivrant un couple de 260 Nm à 1750 tours/mn, au bord de la mer. Interrogeons alors l’intérieur du New Captur et quid des équipements pour le reconnaître ?
 
Quid des technologies embarquées pour le conducteur ?
D’emblée, et ça saute aux yeux même si Renault a gardé les mêmes dimensions, on relève le raffinement, la simplicité d’usage, la qualité perçue, les espaces et les technologies connectés. Avec des plastiques qualitatifs, des chromes fins, des couleurs sobres et élégantes, en passant par un volant en cuir valorisant, un levier de vitesses moderne, jusqu’aux panneaux de porte redessinés, intégrant harmonieusement les commandes et un plafonnier intégrant un éclairage à LED et des liseuses individuelles, le New Captur impressionne. Il gardera, ADN oblige, sa boîte à gants “tiroir Easy Life” de 1,6 l et son coffre de 377 l, allant jusqu’à 1235 l avec des sièges déhoussables. Le confort suit sans compromis. On retrouvera alors le plein de technologies au service du conducteur, comme le système audio premium Bose, 3 systèmes multimédia (R&Go, Medianav Evolution et R-Link Evolution), tous compatibles avec l’Android, permettant d’accéder de manière ergonomique et intuitive à la navigation, au téléphone, au multimédia et aux informations du véhicule avec la fonction Driving Eco-2 pour optimiser sa conduite et sa consommation. Signalons enfin que la marque au losange a annoncé, lors de cet événement, l’arrivée de la signature “Initiale Paris” (IP), offrant le meilleur du savoir-faire du groupe Renault. Un groupe qui ratisse large sur le marché de l’UE, avec autant d’offres et de technologies, d’où le pourquoi du choix de Copenhague pour lancer ce nouveau-né…


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER