Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

FINITION SPORTERO LUXURY DOUBLE CABINE 2.5 DID À 136 CH

New Mitsubishi L-200 : familial, professionnel et baroudeur

© D. R.

Aussitôt introduit, aussitôt mis à l’essai par les médias spécialisés, le New Mitsubishi L-200 recèle toutes les caractéristiques d’un SUT (Sport Utility Truck), c’est-à-dire un SUV qui allie confort, robustesse et longévité. Mais aussi une meilleure polyvalence.

Samedi 19 septembre. Il est 5h30 quand nous prenons la route vers les monts du Chenoua (Tipasa), à 55 km d’Alger. Béni par des pluies en continu, le New Mitsubishi L-200 a eu droit à un test-drive dynamique.
Chaussée glissante, et “sans risque ajouté”, nous testons, pour vous, ce véhicule dans toutes les conditions. Dans sa version double cabine, le New Mitsubishi L-200 confère une assise irréprochable, du fait que tous les éléments de la plateforme SUT lui sont dédiés, avec ce parti pris des Japonais à faire de cette voiture un renouveau dans le confort. Falcon Motors, représentant officiel de la marque nipponne en Algérie, fera bien, d’ailleurs, de faire usage de cet écriteau : “Test-drive du nouveau Sportero L-200 : entrez dans la nouvelle ère de confort”. On ne passera pas inaperçu, certes, mais tant mieux pour les érudits de ce genre de produits. Sur l’autoroute Est-Ouest, et grâce à son insonorisation, le véhicule confirme la tendance. Ses vrombissements, on les sentira dès qu’on oppose la conduite écologique à la conduite dynamique pour faire ressortir ce qui se cache sous le capot. Arrivés à une aire de repos, à 25 km de Tipasa, nous mettons le New Mitsubishi L-200 à rude épreuve, en sollicitant son aptitude à mieux se tenir sur des inclinaisons dépassant les 25% ! Comme si vous y étiez, le véhicule a tenu bon et l’argument de robustesse devient un infime détail. Le terrain nu de cette aire vide, en cette matinée que gâte l’annonce d’un automne certain, nous a permis de situer les équilibres du New Mitsubishi L-200 avec des conduites plus dynamiques que sur l’autoroute. Magnifique réaction du New Mitsubishi L-200 : zéro patinage. Le moment M arrive. Nous reprenons la route sur Tipasa-Ouest à une vitesse tolérée de 100 km pendant que le ciel se gâtait davantage. Nous entamons, à 80 km/h une descente de près de 15% et nous sollicitons les éléments de sécurité pour un freinage dégressif (brusque), alors que la chaussée était complètement mouillée. Le New Mitsubishi L-200 réagit à peine sur 1,5 m et obéit à ce freinage pour un test-drive exhaustif. En plus de l’ABS, l’EBD et l’AFU qui répondent instantanément, on comprendra vite la notion du système Easy-Select et qui permet de choisir le mode de conduite le plus approprié au terrain et aux conditions de conduite.
Ainsi, il est possible de passer de deux à quatre roues motrices sans s’arrêter (en dessous de 60 km/h), quel que soit le revêtement. Finalement, tout est là : le New Mitsubishi L-200 est fiable. Une valeur sûre avec laquelle les Japonais ont marqué une rupture et qui justifie le succès du L-200 en Algérie où il a été vendu à plus de 16 000 unités par Falcon Motors ! Dernière étape : les virages du Chenoua. Il faut rappeler que la sécurité du New Mitsubishi L-200 a été revue à la hausse : zone de déformation à l’avant pour absorber l’énergie en cas d’accident, évolution supplémentaire du système de sécurité Rise breveté par MMC pour augmenter de 7% la rigidité en torsion du châssis, suspension à double triangle, ressorts avec barre stabilisatrice, etc. Et c’est sur ces virages que nous testons cet ensemble d’éléments, d’autant que le New Mitsubishi L-200 est aussi doté de la suspension avec les ressorts à lames elliptiques, incluant des modifications pour optimiser un confort inégal et une stabilité tout-terrain. Les Japonais ont tout simplement repositionné les ressorts à lames et ont allongé à l’avant le diamètre de la barre stabilisatrice. Du coup, on prenait ces virages avec une rare aisance qui interpelle, par ailleurs, la concurrence à mieux se tenir dans ce segment. Autre succès du New Mitsubishi L-200 : la motorisation embarquant un bloc diesel 4D56 suralimenté (tout en aluminium) de 2,5L en DID à 136 ch, avec double arbre à cames en tête, 4 cylindres et seize soupapes à rampe commune, injection directe et intercooler pour une efficacité maximale. Là aussi, le parti pris est flagrant pour réussir un SUT digne de ce nom. Côté tarifs : nous avons, au moins, été questionnés par une vingtaine d’automobilistes propriétaires des L-200 de la 4e génération. Pour les érudits, comme pour les curieux, ce véhicule, la 5e génération du L-200, est proposé à 3 190 000 DA (TTC) pour la finition Confort et à 3 545 000 DA pour la finition Luxury. Verdict : le New Mitsubishi L-200 est à la fois familial, professionnel et baroudeur.


F.B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER