Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

REMISES, AVANTAGES CLIENTS ET DISPONIBILITÉ IMMEDIATE

Prix des véhicules : les constructeurs jouent les prolongations


Le marché automobile n’affiche pas encore sa tendance pour 2019, et ce, contrairement au début de l’année 2018 où le client savait, plus ou moins, où investir sa cagnotte pour acquérir et/ou changer son véhicule.

Le marché du véhicule neuf risque-t-il de caler durant le premier trimestre de l’année 2019 qui s’annonce difficile pour les bourses des Algériens ? La question coule de source. Au niveau des showrooms des différents concessionnaires automobiles que nous avons sillonnés au niveau d’Alger, la tendance est à l’hésitation des acquéreurs qui se demandent sur quel modèle miser leur tirelire et, enfin, décider d’acheter une voiture neuve. Cet état d’esprit était attendu, d’autant que les Algériens, en général, ne voudraient pas tomber dans le panneau et rééditer l’expérience des années 2017 et 2018. Le groupe Nissan, dont l’usine de montage est attendue au courant de l’année 2019, est le premier à avoir annoncé la prolongation. En effet, la filiale du groupe Hasnaoui (GH) a prorogé sa campagne de remise sur la Nissan Micra avec une ristourne de 260 000 DA sur les deux finitions, comme elle a prolongé la disponibilité du Nissan Sunny sur les deux finitions en stock limité.
En ce sens, les offres annoncées sont valables jusqu’au 31 janvier prochain et concernent la citadine Micra 1.2 essence. Ce modèle dispose d’équipements de série tels que l’ABS, la direction assistée, les doubles airbags, le régulateur de vitesse à réglage au volant, etc.  Selon GH, cette citadine est proposée à partir de 1 730 000 DA. En face, Nissan confirme la disponibilité de la Nissan Sunny. Cette berline dotée d’un bloc moteur 1.5l essence est disponible en stock limité avec comme équipements de série, l’ABS, l’EBD, la direction assistée, les doubles airbags, le régulateur de vitesse à réglage au volant, la radio CD MP3 Radio avec prise auxiliaire USB.
Quant à son prix, celui-ci est affiché à partir de 2 190 000 DA, sachant que tous les tarifs sont déclinés en toutes taxes comprises (TTC) et taxe sur le véhicule neuf (TVN). Dans la même semaine, c’est au groupe Sovac Algérie d’afficher des remises et, du coup, de prolonger ses offres. Contrairement à GH, ces dernières n’ont pas été inscrites dans le temps. Mais, visiblement, et avec l’arrivée de la 20e édition du Salon international automobile d’Alger, Sovac pourrait réajuster ses tarifs, d’autant que toute sa gamme de voitures (Volkswagen, Volkswagen Utilitaire, Skoda, Seat et Audi) avait fait l’objet de prix de lancement et, mieux, les avaient maintenus à la baisse durant toute la période allant de novembre à fin décembre 2018. Très offensif dans les animations et des offres, Seat a non seulement annoncé le maintien du crédit au taux zéro d’intérêt sur Ibiza High+, mais offre une remise de 100 000 DA sur Seat Ibiza Style bénéficie pour s’afficher au prix de 2 090 000 DA. Une voiture bien équipée, notamment d’un bloc moteur de 1,6l MPI à 110 Ch, de l’ABS, de l’ESC, des airbags frontaux, de contrôle pression des pneus, du détecteur de fatigue, d’un régulateur de vitesse, des jantes Alu, des phares de jour et feux arrière à LED, mais aussi de six haut-parleurs, du Bluetooth et de l’aide au stationnement arrière et d’une Clim bizone. Les autres marques de Sovac ont également affiché des offres allant de 100 000 à 300 000 DA. Sur les réseaux sociaux de marque de Sovac Algérie, on retiendra les remises de Volkswagen sur le Caddy Alltrack de 300 000 DA et Caddy Collection de
250 000 DA, sur la Skoda Fabia Ambition de 100 000 DA, sur la Skoda Rapid Edition-10 Ambition de 100 000 DA, sur Octavia Ambition de 150 000 DA, Octavia Clever de 250 000 DA et Octavia L&K de 220 000 DA. Les autres constructeurs et/ou concessionnaires n’ont pas encore mis à jour leurs tarifs. Du coup, on ne sait s’ils maintenaient les mêmes prix et/ou proposer des offres, ou encore passer aux augmentations. Chacun sa politique tarifaire, le marché automobile n’affiche pas encore sa tendance pour 2019, et ce, contrairement au début de l’année 2018 où le client savait, plus ou moins, où investir sa cagnotte pour acquérir et/ou changer son véhicule. Les constructeurs maintiennent le suspense. Un suspense qui pèse sur le climat général qui prévaut sur la tendance commerciale des marques.


F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER