Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

MALGRÉ UNE PARTICIPATION TIMIDE ET QUELQUES ENTORSES

Rallye de régulation de Tikjda : un succès à rééditer

© D.R.

Les rallyes de régulation visent essentiellement à ancrer la culture de la prévention et de la sécurité routière et à contribuer à juguler la violence routière qui fait chaque année plus de 4 000 morts et 45 000 blessés, dont 10% restent handicapés à vie.

Organisé par la Ligue de sports mécaniques de la wilaya de Bouira, et malgré plusieurs défections, le Rallye spécial de Tikjda a connu le succès en matière d’organisation. Cet événement sportif a vu la participation d’une vingtaine de pilotes automobile et motocycle, soit une défection d’une quarantaine de concurrents sur la soixantaine prévue la veille de la compétition. Selon Sid-Ali Lamri, président de la Ligue des sports mécaniques de la wilaya de Bouira, plusieurs participants ont vu leurs candidatures rejetées pour diverses raisons. Certains n’avaient même pas assuré leurs véhicules, alors que d’autres n’avaient pas effectué le contrôle technique de leurs bagnoles. Mieux, certains compétiteurs ne disposent pas de carte grise de leurs véhicules, chose que les organisateurs ne peuvent en aucun cas tolérer dans une compétition officielle. Ainsi, et après vérification, une vingtaine de pilotes a été homologuée à prendre part au rallye. C’est à 9h que le coup d’envoi de la première étape du rallye de régulation a été donné pour parcourir une distance de 17 km. Cette étape a permis d’évaluer les pilotes sur leurs capacités du respect de la vitesse et des horaires, en respectant l’itinéraire, et ce, en sus des contrôles secrets tout le long du parcours. Après cette étape de régulation, les pilotes ont eu à entamer les deux étapes spéciales. La première démarre au rond-point de Tikjda sur 3 km, puis la deuxième étape vers Tikjda. Durant ces deux dernières étapes, les pilotes ont eu à faire de la vitesse pour que chacun démontre ses capacités de pilotage en montagne. À la fin, pour les motos, la première place est revenue à Boucheneb Abdelaziz, suivi de Boucheneb Mustapha et Zaïda Adel du club d’El-Achour. Pour l’automobile, le rallye fut dominé, en catégorie R1, par Hicham Sayah, Fehloun Mokrane (pilote, copilote) du club de Ben Aknoun. En catégorie R4, c’est Naït Abdelaziz  Amin et Achir Amin du club d’El-Mouradia qui se sont illustrés dans cette compétition que la population de Bouira, en général, et celle de Tikjda, en particulier, ont accueillie dans la joie et une ambiance bon enfant. Soulignons, enfin, que les rallyes de régulation visent essentiellement à ancrer la culture de la prévention et de la sécurité routière et à contribuer à juguler la violence routière qui fait chaque année plus de 4 000 morts et 45 000 blessés, dont 10 % restent handicapés à vie.


A. D.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER