Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

LES ESSAIS INTERNATIONAUX SE SONT DÉROULÉS EN SICILE

Skoda Karoq : le parrain des futurs SUV et des 4x4 est né !

C’est sur les hautes montagnes et les tarmacs de la légendaire Sicile italienne que nous avons testé pour vous le Skoda Karoq, un SUV hautement parrainé par la marque tchèque.


C’est à l’aéroport de Palermo (Italie), plus exactement à Punta Raisi, que nous prenons le volant du Karoq, le désormais successeur de Skoda Yeti qui, en fin de vie, a été vendu à plus de 600 000 unités dans le monde, dont l’Algérie par le biais du groupe Sovac, représentant officiel du géant allemand Volkswagen. Au cœur de la Sicile, nous entamons le test-drive sur une boucle de 117 km, dont 37 km via les routes secondaires et les villages surplombant le littoral de Sciacca. Pour une première étape, nous embarquons sur le Skoda Karoq, dans sa version 1,6L TDI à 116 Ch en boîte manuelle (BVM) dans sa finition Style. À première vue, nous ressentons l’ADN du Tiguan. Ses mesures ne trompent pas !
Généreux pour un SUV né pour dominer et phagocyter ses concurrents. Sans encombre. Avec 4,38 mètres de longueur, 1,84 mètre de largeur et 1,62 mètre de hauteur, en sus d’un empattement de 2,64 mètres, le Skoda Karoq est très ramassé. Agile. Robuste. Confortable. Connecté. Mieux encore, baroudeur avec ses trois modes de conduite Eco, Comfort et Sport. Tenue de route correcte, l’étagement de sa BVM, situé sur un plancher prolongé jusqu’à l’accoudoir coulissant, ajoute au décor très habitable une assurance au conducteur.
Les Tchèques n’ont pas les choses à moitié : aucun compromis pour réussir cette bagnole dédiée à la route. Autre point fort, l’insonorisation. Skoda a d’ailleurs bien fait les choses en multipliant les éléments d’isolation des bruits sur le TDI, d’autant que cette nouveauté embarque un bloc moteur de 1,6L TDI. La rupture est totale avec son, prédécesseur Skoda Yeti en termes d’équipements. Sur les routes de Partinico et de San Cipierello jusqu’aux paysages imprenables de Ribera, le Skoda Karoq déclinait une rare efficience, un confort inégalé et une sécurité tel que nous l’avons imaginé sur ce segment.
Mais aussi la connectivité et les technologies embarquées. On notera entre autres, la borne Wi-Fi, les commandes du système audio au volant, l’écran tactile de 9 pouces prolongé sur un contour de design allant jusqu’à 12 pouces, la fonction MP3, le GPS cartographique, une interface Média, le Bluetooth, deux lecteurs carte SD encastrées, une boîte à gants réfrigérée, des prises auxiliaire et USB, 8 haut-parleurs, etc.

Un nectar de technologies pour le plaisir de conduire
Au plan de la conduite, on est gâtés sur le Karoq Style. Cela va du Start And Stop jusqu’au démarrage sans clé. On relève tout de même l’absence de l’aide du démarrage en côte sur cette finition, par ailleurs enrichie en équipements de série. Entre autres, on note les capteurs de luminosité et de pluie, le Follow me home, le frein stationnement électrique, le limiteur et régulateur de vitesse, le régulateur de vitesse adaptatif, le système de maintien du véhicule en côte, le système de récupération énergie freinage et j’en passe.
Innovation oblige, le Skoda Karoq décline des couleurs à en revendre, comme l’Alcantara tissus noir/cuir noir/simili cuir noir, noir, la sellerie Alcantara et tissu et la sellerie cuir et vinyle. De l’extérieur, le Skoda Karoq décline une identité et une signature visuelles à part entière. On relèvera les barres de toit et le becquet arrière, la caméra de recul, la ceinture de vitrage chromée, le coffre assisté électriquement, l’éclairage au sol et l’éclairage statique d’intersection, des feux arrière à LED, des feux de freinage d’urgence, des feux de jour à LED, des jantes alu à 198 pouces, des phares avant LED, un radar de stationnement arrière, des rétroviseurs dégivrants, électriques, extérieurs à mémoire, rabattables automatiquement et électriquement et un système d’éclairage intelligent. On n’en finira jamais avec les équipements ! Le Skoda Karoq c’est aussi son intérieur avec deux accoudoirs avant et arrière, une clim automatique bizones, un éclairage d’ambiance, des fixations Isofix aux places arrière, un ordinateur de bord, des espaces de rangements, des sièges conducteurs avec réglage lombaire électrique, à mémoire, chauffants, réglables en hauteur, etc.
Quid de la sécurité ? Le Skoda Karoq embarque, entre autres, l’ABS, l’aide au freinage d’urgence (AFU), 10 airbags, l’antidémarrage électronique, l’anti-patinage, l’EBD, l’ESP, la reconnaissance panneaux de signalisation, les systèmes anti-éblouissement, de détection de somnolence et de sécurité post-collisions, ajoutez un ensemble de témoins de sécurité.

Vivement l’Off-Road en 4x4 Skoda Karoq !
Après une pause bien méritée au somptueux de Verdura, nous entamons trois autres boucles. La première de 8 km sur une petite route aux accès restreints, la seconde sur un trajet de 29 km sur Verdura Beach et, enfin, la troisième et la plus attendue, Verdura Off-Road sur 48 km. Et cette dernière mettra en évidence le Skoda Karoq dans sa version 2.0 l TDI à 150 ch en boîte automatique (BVA) à 8 rapports (DSG) dans sa finition Style. C’est alors qu’on empruntera les routes de Strada Statale, Sciacca, Luna Castle, Vilae Siena, Contrada Montagna Carabollace, Via Fontana Calda avant de revenir sur Strada Statale. La piste d’essai étant exiguë, nous jetons tout notre dévolu pour réussir le test-drive en mode Off-Road.
Le successeur du Skoda Yeti a non seulement impressionné, mais a donné lieu à des interrogations. Pour cause, beaucoup de modèles en 4x4 ont échoué là où Skoda Karoq a réussi. Qu’en est-il ? Dès le départ, nous parions sur l’audace à vouloir mener cette bagnole jusqu’au bout de son souffle. Le Skoda Karoq ne dérape pas. Il s’agrippe et se défend bien sur cette piste extrêmement dangereuse, parsemée de cailloux, de gravier, de boue, de descentes et de sommet de côté. C’est au moment où justement un petit sommet de côte nous trahit que le Skoda Karoq a réagi. Il a failli rouler sur deux roues seulement et se renverser.
Echec et mat ! Le Skoda Karoq s’est vite redressé à la faveur des technologies dédiées à un 4x4 pour faire face à des situations aussi délicates. En plus de la sécurité passive qui veille au grain, la sécurité active était là pour répondre aux besoins du conducteur à vouloir aller loin sans s’arrêter.
À l’image de la stratégie du groupe Volkswagen qui a atteint ses objectifs sur la marque Skoda avant 2018 en déployant de tels SUV et de tels 4x4, mais aussi de parvenir à définir avec la marque tchèque les objectifs à l’horizon 2025. Exceptionnel test-drive réussi grâce à une présence active et une disponibilité professionnelle de Rosa Mansouri, chargée des relations publiques au groupe Sovac.
Du reste, il faudra relever la montée en gamme et le déploiement de nouvelles technologies de la marque Skoda sans pour autant toucher au triptyque rapport qualité/équipements/prix. Signalons enfin que Skoda Karoq est doté de deux motorisations en essence à 115 et à 150 ch et de deux autres blocs en diesel à 115 ch et à 150 ch.
Les motorisations sont associées à des BVM ou à des transmissions à double embrayage, y compris en version 4x4 pour le TDI à 150 ch. Selon les caractéristiques techniques, la version traction essence TSI à 150 ch associée à une BVA-DSG offre un comportement très dynamique, souple et très équilibré, non sans offrir un haut niveau de confort et de sécurité.

De notre envoyé spécial en Sicile (Italie) : Farid belgacem


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER