Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

LES ALLEMANDS CONFIRMENT LEURS ENGAGEMENTS

Sovac Production : la sous-traitance dès janvier 2018

Sovac Production devrait atteindre, à moyen terme, 18% d’intégration grâce aux 10 hangars qui accueilleront des sous-traitants, des équipementiers et des fabricants de pièces de rechange.

Le site de 150 hectares accordés à ce projet par la wilaya de Relizane n’est pas seulement destiné au montage ou à la fabrication des véhicules. En marge de la visite sur site et de l’inauguration de Sovac Production, une source proche du dossier a affirmé que le groupe Sovac et son partenaire allemand Volkswagen ont convenu de consacrer des assiettes dédiées à chaque créneau du secteur pour diversifier les activités à même de permettre d’atteindre un taux d’intégration de 18% dès janvier 2018, non sans répartir cette constante sur plusieurs sous-traitants déjà intéressés par ce mégaprojet qui démarre sur les chapeaux de roues. Et si Sovac Production annonce que l’usine de Relizane produira 12 000 véhicules pour la première année et prévoit d’atteindre un volume de 100 000 véhicules au bout de cinq ans, avec le passage du SKD au MKD et ensuite au CKD, il est clair que les objectifs sont multiples et les attentes du gouvernement également. C’est ainsi que l’investissement de 1 700 millions d’euros dans ce projet, avec l’apport du partenaire allemand, se veut un gage à vouloir développer un projet viable, avec une prévision de taux d’intégration de 18% et de 40% dans cinq ans. Côté emplois, cette nouvelle implantation sera également une aubaine pour les jeunes diplômés de la région de Relizane, avec à terme 1 800 emplois directs et 3 500 emplois indirects, alors que 400 emplois ont été enregistrés dès l’entame des quatre lignes de production. L’arrivée de deux modèles l’année prochaine, à savoir Skoda Fabia et Volkswagen Polo, confirment aussi cette tendance à ne pas s’arrêter à 4 modèles, actuellement, en livraison, à savoir Octavia, Golf 7, Caddy et Ibiza. Cela fera dire à Josef Baumert, membre du directoire de Volkswagen Véhicules utilitaires, en charge de la production et la logistique : “Nous sommes très heureux de la concrétisation de ce projet de production avec Sovac Algérie qui est un partenaire fidèle avec lequel nous collaborons depuis des années. Ce partenariat est la conséquence logique de notre travail ensemble par lequel nous assurons une présence à long terme en Algérie.”
Mieux, Luca de Meo, président du directoire de Seat, rassure : “La production en Algérie est une étape majeure pour Seat. C’est la première fois dans l’histoire de notre marque que nous construisons des véhicules hors d’Europe. L’un de nos objectifs est de poursuivre l’internationalisation de notre marque, et l’Afrique du Nord représente une étape importante. Nous n’aurions pu trouver meilleur marché que l’Algérie, meilleur partenaire que Sovac et meilleur véhicule que la Seat Ibiza pour commencer ce développement. La Seat Ibiza compte parmi les meilleures ventes en Algérie, et l’assemblage dans cette nouvelle usine va contribuer à accroître encore davantage nos ventes. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’Algérie, pour Seat et pour le groupe Volkswagen. C’est un honneur pour Seat de mener ce projet du groupe, notamment du point de vue du volume de production.”
Même son de cloche chez Bernhard Maier, président du directoire de Skoda Auto : “Les marchés d’Afrique du Nord, y compris l’Algérie, présentent un énorme potentiel de croissance. C’est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l’idée de commencer la production des premiers véhicules Skoda sur le continent africain, en association avec notre partenaire Sovac et les autres marques du groupe Volkswagen. Nous sommes convaincus que ces mesures permettront de développer fortement notre présence dans la région.” Du reste, pour les curieux, tous les véhicules sont munis d’un code secret incrusté sur le châssis et faisant foi qu’ils sont fabriqués à l’usine de Relizane. D’une part, cela permettra de mieux prendre en charge le client au service après-vente et, d’autre part, l’intégration d’un code secret pour la traçabilité du véhicule, a indiqué une source à Liberté.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER