Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Pour une 10e victoire !

Dakar : Un nouveau challenge pour BFGoodrich

Le Rallye Dakar s’est élancé le 1er janvier en Amérique du Sud, à travers l’Argentine et le Chili, parrainé par BFGoodrich.

En effet, les pneus de BFGoodrich équipent 70% du plateau de l’édition 2012 rallye-raid professionnel qui se dispute chaque année au mois de janvier. Ainsi, la marque de pneus américaine est déterminée, selon le communiqué de presse de Michelin, à remporter une 10e victoire consécutive sur le Rallye Dakar.

En outre, « une relation s’est construite en Amérique du sud fascine les amateurs de rallye raid. Pour l’édition 2012, les inscriptions connaissent une augmentation de près de 15 %. Et l’éventail des nationalités représentées confirme autant la fidélité des concurrents latinos », a affirmé le site officiel du Rally Dakar.

« Après trois victoires consécutives remportées avec son partenaire Volkswagen, BFGoodrich visera un nouveau triomphe au Dakar où le pneu de compétition All-Terrain + équipera les prototypes MINI ALL4 Racing, BMW X3-CC, Toyota, Mitsubishi officiels et semi-privés. Les partenaires « privés » et les amateurs disposeront de pneus de compétition et pneus de série (All-Terrain, Rock T/A, Baja T/A, Mud-Terrain T/A KM2). BFGoodrich équipera environ 70% du plateau auto 2012, » a rapporté le communiqué de presse.

Un vrai challenge à relever pour un manufacturier de pneumatique. En dépit du terrain, des conditions et des contraintes mécaniques des véhicules. « Un rallye Tout-Terrain comme le Dakar offre différents types de sol (pistes cassantes, rocailleuses, sable, poussière, fesh-fesh…) et des conditions différentes (chaleur, froid, pluie, boue…). Le pneu doit donc être polyvalent et capable de rouler plusieurs centaines de kilomètres dans toutes les conditions. » Ainsi, c’est expliqué dans le communiqué.

Rien de tels pneus pour encaisser les prototypes qui développent plus de 300 chevaux pour un poids d’environ 2,5 tonnes tous pleins faits (carburant, liquide de refroidissement, huile, etc.). Les vitesses de pointe approchent les 200 km/h. de façon à offrir une meilleure motricité et tenue de route ainsi qu’un meilleur freinage et une sécurité maximale.

Imene Amokrane