Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Beckenbauer

"L'Allemagne n'a jamais joué comme ça !"

“L’Allemagne n’a jamais joué comme ça !” s’enthousiasme Franz Beckenbauer, avant la demi-finale du Mondial-2010 contre l’Espagne, mercredi à Durban.

“La façon dont ils jouent, leur style, est fantastique. Tout le monde est en mouvement, demande la balle, l'équipe a un formidable état d'esprit... Personne en Allemagne ne s'attendait à les voir jouer si bien. Les joueurs méritent ce qui leur arrive”, a déclaré l'ancien capitaine (1974) et sélectionneur (1990) de l'Allemagne championne du monde. “Il faut regarder 20 ans en arrière pour voir une équipe allemande aussi forte, jouer aussi bien, quand nous avions gagné le Mondial en 1990”, a ajouté Kaizer Franz. “Cette équipe, c'est l’œuvre de Joachim Löw, il a apposé sa marque de fabrique et il en a fait une équipe parfaite”, a déclaré en outre Beckenbauer sur le site de la Fédération allemande de football.
“J'ai rarement vu une telle maîtrise dans le jeu d'une équipe d'Allemagne, peut-être dans les années 1970 et dans l'équipe championne du monde en 1990”, a poursuivi le Kaiser, champion du monde comme joueur en 1974 et comme sélectionneur en 1990. “Avant, on disait que pour gagner, il fallait laisser le beau jeu aux vestiaires, mais cette équipe montre que ce n'est pas contradictoire et qu'on peut bien jouer et gagner”, a-t-il ajouté.
Beckenbauer s'est par ailleurs montré très optimiste avant la demi-finale contre l'Espagne mercredi à Durban. “L'Allemagne a un net avantage sur l'Espagne qui n'affiche pas la forme qu'elle avait lorsqu'elle a gagné l'Euro-2008. Ils n'ont pas encore été très convaincants et ont souffert pour arracher, face au Paraguay, leur qualification pour les demi-finales”, (1-0), a-t-il souligné.
Enfin, l'ancien président du comité
d'organisation du Mondial-2006 a estimé que “l'euphorie était encore plus forte actuellement en Allemagne qu'en 2006”. “Les gens voient
que dans cette équipe, tout roule et que tout le monde s'entraide”, a-t-il diagnostiqué. “C'est l'histoire, il faut toujours compter sur l'Allemagne”, a-t-il commenté avant de détailler les atouts traditionnels des équipes d'Allemagne : “On n'a pas de joueurs comme Pelé, mais le sens du combat, la culture tactique et aussi la capacité de se concentrer au maximum pour la Coupe du monde, où nous atteignons toujours au moins les quarts (depuis 1954), et enfin l'esprit d'équipe.”  Il a en particulier souligné l'excellent tournoi de Bastian Schweinsteiger, qui a crevé l'écran contre l'Argentine en filtrant tous les ballons d'attaque et en donnant une passe décisive après une série de dribbles. “Schweinsteiger réussit une saison exceptionnelle, c'est la nouvelle superstar, il est le meilleur joueur du Mondial pour l'instant. Si l'Allemagne gagne, il sera candidat au Ballon d'Or.” Interrogé sur la présence de nombreux joueurs d'origine étrangère en sélection, Beckenbauer a conclu que cette équipe montrait “le nouveau visage de l'Allemagne, grâce à (Mesut) Özil, (Sami) Khedira, (Jerome) Boateng... qui ne sont pas nés en Allemagne mais ont un passeport allemand”. Quant à son pronostic pour les demi-finales, le Kaiser est “désolé, mais une finale Allemagne-Pays-Bas serait le mieux !”