A la une / Événement

#LibertéVENDREDI

Le ramadan et les algériens

©D.R.

Le neuvième mois du calendrier Hégire, le Ramadan, celui du recueillement, du jeûne et de l'adoration d'Allah, n'est plus qu'à une poignée d'heures et les algériens, jeunes et moins jeunes, vont l'accueillir, comme chaque année, avec enthousiasme.

C'est tout au long de ces 30 jours que les musulmans vont jeûner, se purifier, adorer Allah et retrouver les plus proches dans cette convivialité que crée la fameuse table du "Ftour".

" Le ramadan est un mois de Miséricorde et de bonté où chacun et chacune d'entre nous peut se défaire de ses mauvaises habitudes, c'est une occasion en or d'être la meilleure version de nous même " confie Salah.G. (65ans, retraité).

La routine ramdhanesque est diverse et dépend de chaque personne mais la plupart des musulmans se consacrent énormément à la lecture du Saint Coran durant ce mois. Ils essayent d'en apprendre plus sur leur religion et de récolter un maximum de "Hassanate".  D'autres tirent profit de leurs temps libre pour travailler plus. Ils y'en a qui s'essayent à de nouvelles recettes de cuisines,  et d'autres, il faut bien l'avouer, dorment beaucoup. "Le ramadan est un mois ou je travaille beaucoup. Durant mon temps libre, je me consacre essentiellement à la lecture de livres sur l'Islam (…) C'est un mois mystique qui a le pouvoir de réunir les familles autour d'une table." Avoue Malik  (45ans, Ingénieur).

D'autres appréhendent le mois sacré "C'est ma première année de mariage et donc la première fois que je vais gérer la table très garnie du Ramadan toute seule, c'est assez stressant" explique Karima M (Fonctionnaire, 31ans). Les embouteillages, la chaleur et le manque de civisme de certaines personnes, reviennent souvent dans les échos que nous avons recueillis.

Le ramadan 2017 débutera demain, ou après demain, en Algérie. Qu'il soit le bienvenue.

Sonia GASSEMI

@SoniaGassemi