Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Événement

Megaupload fermé par la justice américaine

La justice américaine a fermé jeudi soir le site de partage de fichiers Megaupload. Décision prise pour « avoir tiré profit du piratage ». En outre, Le FBI (police fédérale américaine), considère que c’est l'une des plus "grandes affaires de violation de droits d'auteur jamais traitées aux Etats-Unis", selon l’AFP.

Le site permettait d'héberger des fichiers et de les partager sur internet. Dans les faits, il offrait des milliers de films, séries, émissions de télévision ou chansons en libre accès, par téléchargement direct ou streaming. Le site de téléchargement était parmi les vingt sites les plus visités dans le monde.

Cependant, à peine la fermeture du site a été annoncée, le groupe des hakers "Anonymous" répliquèrent par des attaques, en annonçant sur Twitter, avoir mis hors services le site du FBI, d'Universal Music ou du ministère de la Justice américain. Le collectif de cyber-pirates le plus connu au monde a mis une vidéo sur internet pour expliquer leurs intentions de préserver un Internet libre et ouvert http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Smb-cFSDXrw

L'annonce de la fermeture de Megaupload.com intervient en pleine polémique aux Etats-Unis sur des projets de loi antipiratage.

I.A