Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Uruguay

Tabarez : “C’était inimaginable”

Le sélectionneur de l'Uruguay, Oscar Tabarez, s'est félicité vendredi de la qualification "inimaginable" de son équipe pour les demi-finales du Mondial-2010 contre le Ghana (1-1 a.p., 4-2 tab), même si elle n'a "pas bien joué".
   
Quelle est votre première réaction ?
Tabarez : n a obtenu ce qu'on souhaitait, même si l’on n'a pas joué comme on pensait qu'on le ferait. On a eu un adversaire très dur, et on a eu la chance qu'il fallait. Mais ça aurait pu aussi se retourner contre nous. On n'a pas bien joué, mais on est passé. On leur a donné un penalty, mais ce n'est pas notre faute si les choses ont tourné ainsi pour eux. On a donné le bâton pour se faire battre, et ça ne m'a pas plu. Heureusement, ça nous a souri, ça faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivé. Maintenant, on va récupérer, on va s'occuper de nos blessés et suspendus, et essayer de proposer un meilleur football.

La panenka finale d’Abreu, est-ce un coup de folie ?
Ca n'a pas été une folie, ça a été un but. Il l'avait déjà fait contre le Brésil en Copa America. Pour moi, c'est une démonstration de classe, et pourquoi ne pas tirer comme ça si ça rentre ? Moi, je le félicite.

Jusqu’où ira l’Uruguay ?
On n'a pas bien joué au foot, mais on a franchi une étape très importante. Nous figurons parmi les quatre meilleurs de la Coupe du monde, pour nous c'était inimaginable. Ce groupe est compact, je ne sais pas jusqu'où il peut aller. Les Pays-Bas sont une grande équipe avec de grands joueurs, mais le groupe doit y croire. Il y a un espoir, il faut le garder. Je ne connais pas encore le résultat, mais on ne renonce à rien avant de jouer.

Suarez a-t-il fait un acte d'héroïsme ou de vol ? 
C'est un fait de jeu, c'est l'instinct du joueur de ne pas laisser rentrer le ballon, et il a été sanctionné, expulsé, il ne pourra pas jouer le prochain match, que voulez-vous qu'il lui arrive de plus ? Suarez est aussi coupable de leur avoir fait rater le penalty... Dire que c'est du vol, c'est presque une insulte. On est soumis à la décision de l'arbitre qui applique le règlement. On peut dire que c'est une erreur de joueur de commettre une main, mais du vol, je ne crois pas que ce soit juste.

Qu’est-ce qui a poussé votre équipe jusqu’en demi-finale ?
C'est un groupe très uni, qui a pour la plupart  des joueurs une histoire commune de quatre ans,  c'est un facteur important. Peut-être qu'il lui manque un peu d'expérience, avec beaucoup de jeunes joueurs. Mais cette équipe n'a toujours pas perdu, elle a ses valeurs. Il faut être juste avec elle, même si je ne bombe pas le torse. Ces gars m'ont montré deux choses : ils donnent tout sur le terrain, et ils sont capables de renverser une situation dans le même match ou d'un match à l'autre.