Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Événement

Thématique : Fanon et l’Algérie : « Mon Fanon à moi »

L’Association de Culture Berbère (ACB), en collaboration avec Marsa Editions, rendra hommage à Frantz Fanon, en organisant une soirée conviviale autour du numéro spécial de la revue Algérie Littérature/Action, le vendredi 20 janvier 2012 de 17 h à 21 h au Pavillon Carré Baudouin, 121 rue de Ménilmontant, Paris, 20ème

Thématique : Fanon et l’Algérie : « Mon Fanon à moi »
De novembre 1953 à son décès, le 6 décembre 1961, Fanon s’est consacré, corps, muscles, cœur, à l’Algérie et à sa résistance au colonialisme français.
D’Algérie, des voix lui rendent hommage sur divers registres. Des contributeurs seront là pour vous faire partager sa force anticipatrice et son élan de conviction et d’action, déjà sensibles avant sa vie « algérienne », durant ses dix huit années martiniquaises et ses années de formation supérieure en France.


Au Programme de la soirée, il est prévu notamment :
-Une projection du film de Cheikh DJEMAÏ : « Frantz Fanon : une vie, un combat, une oeuvre »

Ce documentaire retrace la vie de l’un des grands penseurs du XXe siècle :
« C’est l’évocation d’une vie aussi brève que dense. Une rencontre avec une pensée fulgurante, celle de Frantz Fanon, médecin psychiatre, d’origine antillaise, qui va penser l’aliénation du peuple noir. C’est l’évocation d’un homme de réflexion, qui refuse de fermer les yeux, de l’homme d’action qui s’est dévoué corps et âme pour la lutte de libération du peuple algérien et qui deviendra par son engagement politique, son combat, et ses écrits, l’une des figures de la lutte anticolonialiste. Avant d’être emporté à l’âge de 36 ans par une grave maladie (une leucémie le 6 décembre 1961), loin de sa Martinique natale.»

-Une table-ronde animée par Christiane CHAULET ACHOUR
« Frantz Fanon et l’Algérie - Mon Fanon à moi »
Avec Daniel MAXIMIM, Dalila MORSLY,
Salah AMEZIANE, Akram BELKAÏD, Alice CHERKI,
Seloua LUSTE BOULBINA, Olivier FANON,
Arezki METREF, Brigitte RIERA, Hervé SANSON

-Lecture par Amin KHAN de son poème, « Fanon, Homme libre »,