Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Pays-Bas

Van Persie : “L'incident est clos”

L'incident survenu lundi à Durban lors  du remplacement de l'attaquant Robin van Persie, ouvertement irrité, lors du 8e de finale gagné face à la Slovaquie (2-1), est “clos”, a déclaré, hier, le sélectionneur des Pays-Bas, Bert van Marwijk.
   Appelé à quitter le terrain à la 80e minute au profit de Klaas-Jan Huntelaar, Van Persie s'est montré en colère devant les caméras, lançant un regard noir à Van Marwijk avant de lui livrer le fond de sa pensée. “Ce n'est pas moi qu'il faut remplacer mais Wesley Sneijder”, aurait dit le  joueur selon la chaîne de télévision néerlandaise NOS. “À cause des vuvuzelas, je n'ai rien entendu”, a prétendu, hier, Bert van Marwijk.
   “De toute façon, l'incident est clos. Dans l'avion du retour (vers Johannesburg), j'ai réuni les deux joueurs pour en parler puis nous avons eu une discussion avec toute l'équipe”, a dit le sélectionneur. “Chaque joueur a le droit d'avoir son opinion mais je ne veux pas de problèmes d'ego dans mon équipe”, a conclu Van Marwijk.
Van Persie, qui a reconnu avoir été “déçu” par son remplacement, a nié avoir cité le nom de Sneijder au moment de son remplacement. “Je n'ai rien dit qui puisse nuire au groupe”, avait-il réagi lundi. Vendredi à Port Elizabeth, les Pays-Bas affrontent le Brésil en quart de finale du Mondial 2010.