Économie / Finances

Associée à une palette de projets aussi divers qu’importants

Geolab : 15 milliards de centimes de chiffre d’affaires Son plan de charges est étoffé.

Geolab est une filiale du Groupe géotechnique du Maghreb-entreprise de forage, injection et fondations profondes (Geomag). Elle a été créée en avril 2010. La société se porte bien au plan financier, dégageant, en 2014, environ 15 milliards de dinars de  chiffre d’affaires. Elle s’offre une palette de projets dans différents domaines.
Geolab s’est forgée une belle réputation et de nombreuses entreprises, étrangères comprises, placent leur confiance en elle, ainsi que l’explique Ahmed Tekfi, son directeur général. Parmi les entreprises et bureaux d’études algériens et étrangers avec lesquels elle travaille, on peut citer, entre autres, le bureau d’ingénierie portugais (COBA), avec notamment les projets de la 4e Rocade d’Alger, la réalisation de la ligne ferroviaire à voie unique Boughezoul-M’sila. Geolab a également tissé du partenariat avec Sociéta italiana per Condotte d’Acqua  (Condotte).
Les deux entreprises ont été associées à toutes les phases du mégaprojet LGV de Oued Tlélat-Tlemcen.
La société que dirige Ahmed Tekfi s’est alliée aussi à Hyundai Engineering/Construction, avec les projets des centrales électriques à cycle combiné de Jijel, Biskra et Aïn Arnat (Sétif).
Elle est également partenaire de Daewoo Engineering/Construction, avec le mégaprojet d’aménagement de oued El-Harrach (Alger) et la centrale électrique à cycle combiné de Cap Djinet.
Et les commandes ne manquent pas pour Geolab. La société a dans son escarcelle un bon paquet de projets dans l’intervalle 2015-2016.
L’entreprise est ainsi associée au mégaprojet de la pénétrante autoroutière reliant le port de Djen Djen à l’autoroute Est-Ouest au niveau de l’échangeur d’El-Eulma sur 110 km, au projet de la pénétrante autoroutière reliant la ville de Béjaïa à l’autoroute Est-Ouest au niveau de la commune d’Ahnif, dans la wilaya de Bouira, (étude géotechnique d’exécution des ouvrages d’art), au projet d’alimentation en eau potable des régions : Bouira-Bordj Bou-Arréridj, Tizi Ouzou et Alger, au  projet de la nouvelle cimenterie de Relizane (prospection géologique et géotechnique)…
Par ailleurs, et afin de répondre aux exigences de ses clients et partenaires, et d’optimiser la qualité de ses prestations, Geolab a engagé une  démarche de certification qualité ISO 2009.
Et elle a développé son plan assurance, qualité, sécurité. Ce plan est conçu pour servir de “guide de travail aux chefs de projets”, précise le DG de Geolab.
Le management de l’entreprise, en général, quant à lui, est axé essentiellement sur les concepts les plus utilisés : qualité, sécurité, normes environnementales, formation permanente, protection individuelle du personnel et maintenance des équipements. Geolab emploie actuellement 20 ingénieurs et techniciens de laboratoire, d’une expérience moyenne de 5 années, une vingtaine de sondeurs et techniciens (opérateurs de forage et essais in situ).
Les principales activités de Geolab peuvent être résumées comme suit : études géologique et géotechnique ; études géophysiques ; études hydrogéologiques ; travaux topographiques.
Geolab intervient également dans les études et reconnaissances géotechniques des ouvrages et installations de différents secteurs comme les travaux publics, habitat et construction, hydraulique, environnement et aménagement du territoire, énergie… Son directeur général insiste sur le fait  que nombreuses sont les références dont se prévaut Geolab.
Créditée de compétence, l’entreprise, relève son directeur général, a été sollicitée pour l’étude relative à l’avant-projet des barrages de Berkeche (Aïn Témouchent), Bouzina (Batna), Ouldja (Khenchela), Charchar (Skikda).
Elle s’est vu par ailleurs confier les études se rapportant  à la réhabilitation et l’adaptation des raffineries d’Arzew (Oran), Baraki (Alger) et Skikda.
La société est intervenue également dans le processus de réalisation de la centrale des turbines à gaz de Goléa-Illizi-In Aménas (w. Illizi), Hassi R’mel (w. Laghouat), Boufarik (w. Blida)….


Y. S.