Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Finances

Finances

Le groupe Yaïci fête le sixième anniversaire de la privatisation de Saïda

La cérémonie organisée par le groupe Yaïci, dans l’après-midi du 19 juin 2014, au sein du complexe de production de Saïda, parachève de manière solennelle la cession de la totalité de cette marque prestigieuse et un respect intégral des engagements souscrits avec la SGP Cojub (Conserverie, jus et boissons) au profit de l'entreprise Eau minérale de Saïda (EMS Saïda).  
Cette cérémonie a été rehaussé par la visite à Saïda du ministre des Ressources en eaux, qui a pris la mesure du succès de la privatisation de cette marque historique par une halte au complexe industriel entièrement réhabilité, précédant la cérémonie proprement dite. A cette occasion, dans une ambiance festive, le premier responsable du groupe, Monsieur Yaïci Samir, a présenté une rétrospective retraçant l’historique de cette privatisation réussie, avec arguments et chiffres à l’appui, sans oublier de souligner que cette marque d'eau minérale non seulement fait partie de notre patrimoine national mais est devenue la marque générique associée à l’eau minérale.
“Il est de notre devoir de redorer son image”, avait déclaré en 2008 Monsieur Samir Yaïci, lors de la signature du contrat de cession au profit du groupe qu’il dirige ; ce challenge a été relevé grâce à la modernisation de l’outil de production et des infrastructures qui ont été entièrement rénovées.
Ceci grâce à un plan d’investissement rigoureusement étudié qui s’est traduit par des engagements beaucoup plus importants par rapport au     coût d’investissement initial qui était de 700 millions de dinars.
Les impacts de ces investissements ne se sont pas fait attendre, notamment par :
• L’évolution des capacités de production, soit 3 millions de cols/an à la date de reprise en 2008 par le groupe Yaïci, à une capacité de 1 000 000 de cols/jour au jour d’aujourd’hui ; soit l’équivalent de 3 jours de production de l’ancienne unité avant sa privatisation.
• Le maintien de la totalité des effectifs existants, mais aussi la création des centaines d’emplois directs grâce à l’effort ininterrompu d’investissement durant les six dernières années.
• Perspectives à l’horizon 2015 : production de près de 370 millions de litres d’eau minérale par an, soit presque 25% de parts de marché.
• La signature d’un important contrat de franchise production de boissons de marques mondiales, signé avec le numéro 3 mondial des boissons, en développant la gamme actuelle à une nouvelle gamme des boisons de la marque Orangina.
Ce projet, qui a nécessité un investissement de 5 milliards DA, table sur une capacité de production de 200 millions de litres/an de différentes boissons. Il contribuera également à la création de nouveaux postes d’emploi au profit de jeunes dans la gestion, la fabrication et la distribution.
Monsieur Yaïci a ajouté que l’entreprise Saïda se lancera, dans les trois prochains mois, dans la fabrication d’une célèbre marque de boissons gazeuses dont l'entrée en production est prévue les mois prochains ; connue dans le terroir et particulièrement prisée par les Algériens, notamment à l’ouest du pays.