Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Automobile / Focus

UNION EUROPÉENNE

Des voitures plus sûres dès le 1er novembre

La Commission européenne s’est fixé comme objectif pour 2020 de réduire le nombre de victimes de la route dans l’UE de 50 % par rapport à 2010. Les premières mesures sont effectives depuis le début de ce mois.
Depuis le 1er novembre, l’Europe a initié une plus grande sécurité des véhicules sur son territoire en arrêtant une série de nouvelles exigences de sécurité. Parmi les mesures désormais obligatoires, figurent notamment les témoins de port de ceinture, les exigences de sécurité pour les véhicules électriques, les ancrages de siège pour enfants plus faciles (Isofix), une meilleure protection des passagers contre le déplacement de bagages en cas d’accident et un système de contrôle de la pression des pneumatiques. En outre, les voitures doivent également être équipées d’indicateurs de changement de vitesse pour aider les conducteurs à économiser du carburant et à réduire les émissions de CO2.
Pour le vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, M. Antonio Tajani, les responsables européens travaillent “d’arrache-pied pour améliorer la sécurité des conducteurs, des passagers et des usagers de la route”. Pour lui,  “ces nouvelles mesures augmenteront sensiblement le niveau de sécurité en réduisant la probabilité d’accidents et leurs conséquences”. Et le commissaire européen d’observer que “le règlement général sur la sécurité a également permis l’une des simplifications les plus radicales de notre législation en abrogeant plus de 50 directives et en les remplaçant par un seul règlement”. Mais quelles sont les nouvelles exigences imposées aux constructeurs ? D’abord, le siège de conducteur doit être équipé d’un témoin de port de ceinture optique et audible. Ensuite, les voitures électriques connaissent de nouvelles prescriptions assurant que les utilisateurs ne puissent recevoir de choc électrique lorsqu’ils sont en contact avec des pièces du véhicule ou le compartiment moteur. Par ailleurs, au moins deux points d’ancrage Isofix pour les sièges pour enfants, doivent dorénavant être pleinement intégrés dans les sièges arrière, en plus des étiquettes mettant en garde contre le placement de dispositifs de retenue pour enfants faisant face vers l’arrière sur un siège protégé par un airbag frontal actif. Les sièges arrière devant le compartiment à bagages doivent aussi être suffisamment solides de façon à protéger les personnes contre le déplacement de bagages dans le coffre, en cas de collision frontale.
Aussi, les pneumatiques des voitures particulières doivent être équipés d’un système embarqué de contrôle de la pression des pneumatiques détectant toute perte de pression de l’air. Enfin, les nouvelles voitures doivent répondre aux exigences d’économie de carburant et respectueux de l’environnement.


A M