Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

AUTO / Focus

SOUS-TRAITANCE AUTOMOBILE

Le Brexit menace 14 000 emplois en Allemagne

© D.R.

 La sortie britannique de l’Union européenne sans accord pourrait se traduire par la disparition de jusqu’à 14 000 emplois chez les équipementiers automobiles allemands, très liés à la Grande-Bretagne. Selon une étude du cabinet Deloitte, “étant donné l’énorme volume d’affaires et le haut degré d’interdépendance du secteur allemand de la sous-traitance automobile avec la Grande-Bretagne, de nombreux emplois seraient touchés en cas de Brexit dur”. D’après Deloitte, 42 500 emplois dépendent directement ou indirectement du commerce avec la Grande-Bretagne, qu’il s'agisse de fournir l’industrie automobile britannique ou les constructeurs exportant leur production au Royaume-Uni. Ce pays est le plus grand marché des équipementiers automobiles allemands en Europe. Les mastodontes Bosch, Continental  ou encore ZF Friedrichshafen, mais aussi une pléthore d’entreprises de taille moyenne, fabriquent ainsi 18% des pièces utilisées dans la production automobile en Grande-Bretagne.


F. BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER