Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Focus

Focus

Un conducteur sur deux téléphone au volant

Un conducteur sur deux répond au téléphone quand il est au volant, tandis que 660 000 Américains sont à tout moment en train d’envoyer des textos ou de téléphoner en conduisant, selon l’Agence américaine de sécurité routière. Environ 48,6% des conducteurs américains ont répondu à des appels téléphoniques dans leur voiture en 2012, et près d'un quart des conducteurs (23,9%) ont eux-mêmes passé des coups de fil au volant, selon une enquête d’opinion de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA). Ces chiffres restent inchangés par rapport à l’année précédente. Pourtant, 74% des conducteurs américains, qui sont environ 210 millions, sont favorables à une interdiction de l’utilisation du téléphone portable en voiture et 94% soutiennent une interdiction de rédiger des textos en conduisant, selon le sondage réalisé en 2012. Environ 39 des 50 Etats américains bannissent désormais les textos au volant, et 10 Etats interdisent l’utilisation du téléphone portable, mais ces interdictions sont souvent ignorées, selon des observateurs.