A la une / International

RDC

10 morts dans un nouveau massacre à Beni

© D. R.

Dix civils ont été tués dans la nuit de dimanche à hier dans une nouvelle attaque du groupe Forces démocratiques alliées (ADF) dans la région de Beni dans l'est de la République démocratique du Congo au lendemain du massacre de 22 civils, a déclaré l'administrateur du Territoire. “Les 22 corps de Ntombi ne sont pas encore enterrés (tués dans la nuit de samedi à dimanche), voilà que d'autres civils ont été tués à Kamango. Pour l'instant, il y a dix corps amenés à la morgue”, a déclaré à l'AFP Donat Kibuana, administrateur du territoire de Beni. “Les ADF ont fait irruption à Kamango la nuit tombée. Ils ont tué des civils à la machette et à l'arme à feu. Jusque-là nous avons retrouvé dix corps, il y a aussi 9 blessés”, a confirmé à l'AFP Pascal Saambili, responsable de la chefferie de Watalinga. La localité de Kamango est situé à 15 km de la frontière avec l'Ouganda, à une centaine de km à l'est de la RN 4, sur l'axe Beni-Mbau. Depuis le 28 novembre, le chef d'état-major des Forces armées de la RDC (FARDC), le général d'armée Célestin Mbala s'est installé avec son équipe à Beni. Un autre général d'armée, John Numbi, inspecteur général des FARDC et proche de l'ex-président Joseph Kabila a été envoyé en renfort quelques jours après.
 

R. I./Agences