Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / International

Niger

13 personnes décédées de choléra

Treize personnes, sur un millier de malades recensés, ont été tuées par une épidémie de choléra dans la région de Maradi, la capitale économique du Niger, ont annoncé hier l'ONU et les autorités. Les malades, dont une cinquantaine, ont été recensés jusque dans des quartiers de la ville de Maradi, sont des enfants âgés de 1 à 15 ans, selon l'ONU. “Les trois premiers cas ont été admis au Centre de santé intégré de N'yelwa dans la nuit du 4 au 5 juillet 2018, en provenance de Jibiya, au Nigeria voisin. Au 7 août, 993 cas ont été enregistrés, pour 13 décès”, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) de l'ONU de Niamey. La “riposte rapide” du gouvernement “avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Unicef, de MSF-France et de la coopération italienne, a permis de circonscrire l'épidémie”, affirmé Iliassou Maïnassara, le ministre nigérien de la Santé sur des médias locaux. “La situation est sous contrôle et on accentue la surveillance stricte”, a assuré le ministre qui s'est déjà rendu à Madarounfa, une préfecture nigérienne proche du Nigeria “d'où proviennent 90% des malades”. Des experts redoutent cependant une flambée de cette maladie très contagieuse, en raison d’inondations liées à de fortes pluies dans la zone infectée.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER