Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Manœuvres de Rabat contre le Sahara occidental au sein de l'UA

Abdelkader Messahel : elles seront toujours “vouées à l'échec”

Interrogé par des journalistes sur les agressions marocaines répétées contre les délégations sahraouies aux réunions de l’Union africaine (UA), le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a indiqué qu’elles seront toujours “vouées à l'échec”. Le chef de la diplomatie algérienne a salué au passage la position de l'organisation panafricaine qui a “fait montre d'unité et de cohésion”, montrant que “l'Afrique est unie et parle d'une seule voix”. Abdelkader Messahel a rappelé que l'UA “compte actuellement 55 États, dont le Sahara occidental et le Maroc”. Pour rappel, des membres de la délégation de la République arabe sahraouie démocratique, qui participait aux travaux de la réunion ministérielle conjointe Japon-Afrique sur le développement de l'Afrique (TICAD-VI), tenue à Maputo (Mozambique) du 23 au 25 août 2017, ont été agressés verbalement et physiquement par leurs homologues marocains. Face à cette situation, le gouvernement du Mozambique a exprimé son indignation face au comportement (agressions verbale et physique) de la délégation marocaine à l'égard de celle de la RASD et à la pagaille provoquée par les Marocains à l'ouverture des travaux de ladite réunion, qualifiant ces comportements de “violation inacceptable des principes régissant la diplomatie et des engagements internationaux”. Il n’en demeure pas moins que la délégation sahraouie a pu assister à la réunion ministérielle en dépit de toutes les tentatives et provocations marocaines.

M. T./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER