Scroll To Top
FLASH
  • La demande de remise en liberté provisoire de Louisa Hanoune rejetée par le tribunal militaire de Blida.

A la une / International

Il avait 87 ans

Afrique du Sud: décès d’Ahmed Kathrada, ex-compagnon de cellule de Mandela

Ahmed Kathrada (à droite) en compagnie de Nelson Mandela ©D.R.

Ahmed Kathrada, l'une des figures historiques de la lutte anti-apartheid, est décédé ce mardi, à Johannesburg, à l'âge de 87 ans des suites d'une opération, a annoncé  la fondation (qui porte son nom) sur son site (voir image en dessous). 

Capture d'écran du site de la Fondation /rédaction Numérique de "Liberté"

Sa mort est survenue après une opération chirurgicale au  cerveau, a précisé la même source.

Ahmed Kathrada (né d'une famille musulmane d'immigrés indiens) a passé 26 ans dans les geôles de l'apartheid, soit une année de moins que son ami Nelson Mandela. Les deux ont d'ailleurs été arrêtés en même temps, en 1963, avec une partie de l'état-major de l'ANC (Congrès national africain), dans leur QG clandestin de Johannesburg et inculpé  de sabotage. Condamné à perpétuité, Ahmed Kathrada avait été libéré en 1989 alors que le futur président sud-africain a du attendre une année de plus avant de sortir de prison.

Nelson Mandela et Ahmad Kathrada en 1990/©D.R.

Il a été député avant de devenir conseiller de Mandela pendant le mandat de ce dernier à la tête de l'Afrique du Sud (1994-1999). A l'enterrement de l'ex-président, en décembre 2013, Ahmed Kathrada avait prononcé un discours émouvant.  "Adieu mon frère, mon mentor, mon leader. Ma vie est face à un vide et je ne sais plus vers qui me tourner." avait-il déclaré sans pouvoir cacher son émotion.  
Le compagnon de cellule de Mandela a pris sa "retraite politique" en 1999, et depuis il s'est concentré sur la lutte contre les inégalités grâce à la fondation qui porte son nom. 

Le combattant anti-apatheid ne cachait pas son admiration pour son compagnon de combat, Mandela mais également pour une autre figure internationale, en l'occurrence Fidel Castro.

Kathrada en compagnie de Fidel Castro/©D.R.

Trois jours après le décès du chef charismatique de la révolution cubaine, le dirigeant sud-africain lui avait rendu également un hommage sur le site de la fondation. "L'histoire jugera toujours les gens différemment en fonction de qui est l'écrire. Pour beaucoup en Afrique du Sud, cependant, Castro a, et sera toujours, symboliser l'anti-impérialisme. Son appui indéfectible à la liberté de l'Afrique du Sud et sa position contre le régime de l'apartheid feront en sorte que son nom est inscrit dans nos livres d'histoire comme l'un des plus grands défenseurs internationaux de notre lutte pour la libération" avait-il écrit.

Les funérailles de l'ancien combattant Ahmed Kathrada auront lieu demain, mercredi 29 mars, à partir de 10h au cimetière Westpark, dans la rue Beyers Naude à Johannesburg.

Salim KOUDIL

@SalimKoudil


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER