A la une / International

Frappes aériennes russes à Idlib

Al-Qaïda perd son commandement en Syrie

Le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, qui se fait appeler aujourd’hui Fath al-Cham, a été privé de 12 importants chefs de son haut commandement, éliminés lors d’une opération chirurgicale de l’aviation russe à Idlib (328 km au nord-ouest de Damas), a indiqué le ministère de la Défense russe dans un communiqué, précisant que “le chef du groupe terroriste est dans un état critique”, a rapporté l’agence de presse moscovite Sputnik News. “Le 3 octobre, le renseignement militaire russe a révélé l'heure et le lieu où se réunirait le commandement d'Al-Nosra, dirigé par le chef Abou Mohammad Al-Joulani. Afin d'atteindre la cible, les forces aériennes russes en service en Syrie ont envoyé des avions Su-34 et Su-35”, a déclaré Igor Konachenkov, cité par la même source. “Lors d'une frappe, le chef d'Al-Nosra, Abou Mohammad Al-Joulani, a reçu de multiples blessures causées par un éclat d'obus et, après avoir perdu une main, se trouve dans un état critique selon plusieurs sources indépendantes”, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense, ajoutant que “12 commandants de terrain d'Al-Nosra, y compris le plus proche assistant d'Al-Joulani, le chef du service de sécurité Ahmad Al-Ghizai, avaient également été éliminés”.

L. M.