Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Lutte contre le terrorisme et crise libyenne au menu

Alger accueille la 14e conférence du Dialogue ”5 plus 5”

Abdelkader Messahel (à gauche), ministre algérien des Affaires étrangères, et Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères. ©D. R.

La dernière rencontre du Dialogue 5+5 de la Méditerranée occidentale a eu lieu à Paris, où les représentants des pays membres ont abordé, entre autres, les questions liées à la prise en charge de la jeunesse.

Les ministres des Affaires étrangères de dix pays de l’ouest de la Méditerranée se retrouvent aujourd’hui au Centre international des conférences (CIC) du Club des Pins, à l’ouest d’Alger, dans le cadre du Dialogue 5+5, a indiqué un communiqué des Affaires étrangères transmis à la presse. Placée sous le thème “Méditerranée occidentale: promouvoir un développement économique et social inclusif partagé et durable face aux défis communs dans la région”, cette 14e conférence sera l’occasion d’aborder des questions chaudes, telles que la crise libyenne et l’immigration clandestine qui concentrent toutes les inquiétudes des pays membres. L'Algérie, qui accueille pour la deuxième fois la réunion des ministres des Affaires étrangères du  Dialogue 5+5  après celle d'Oran de 2005, “plaidera comme à l'accoutumée dans le cadre de sa politique méditerranéenne en faveur de l'avènement d'un espace euro-méditerranéen de paix, de stabilité et de prospérité partagée”, souligne le communiqué. Cette réunion sera aussi “l'occasion d'échanges sur les questions régionales, notamment celles relatives à la sécurité, la lutte contre le terrorisme, la déradicalisation et la migration” et sera sanctionnée par une Déclaration ministérielle 5+5 d'Alger. En marge de cette conférence, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, aura des rencontres bilatérales avec ses homologues des deux rives, ajoute le communiqué. M. Messahel  et son homologue français, Jean-Yves Le Drian, présideront cette nouvelle session, précise-t-on de même source. La conférence verra, également, la participation du secrétaire général de l'Union du Maghreb arabe, le secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée et le Commissaire européen en charge de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, partenaires à ce dialogue. Les pays membres du Dialogue 5+5 en Méditerranée occidentale sont l'Algérie, l'Espagne, la France, l'Italie, la Libye, Malte, le Maroc, la Mauritanie, le Portugal et la Tunisie. Pour rappel, la réunion d’aujourd’hui a été précédée par une autre rencontre des Parlements des États membres du Dialogue 5+5, dans le cadre des travaux de la 7e réunion de haut niveau des Parlements de ce groupe de dialogue. Organisée par les deux chambres du Parlement en collaboration et en coordination avec l'Assemblée parlementaire, cette réunion devrait déboucher sur une série de recommandations qui seront soumises aux MAE des pays du Dialogue 5+5. C'est en 1983 que l'idée de mettre en place un cadre de dialogue pour les pays riverains de la Méditerranée occidentale avait été lancée et avait débouché sur la tenue de deux rencontres organisées en 1988 et en 1989. La 1re conférence du Dialogue 5+5 en Méditerranée occidental s'était tenue à Rome en 1990. Depuis, l'Algérie a abrité plusieurs conférences ministérielles dans différents secteurs. Elle a été notamment à l'origine de la mise en place d'un nouveau segment 5+5 dédié à l'environnement et aux énergies renouvelables, de concert avec l'Espagne. Une conférence tenue à Alger en 2015 a eu, également, le mérite de mettre en place un autre segment consacré à l'eau.

L. M./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER