Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Chili

Appel à un débrayage général malgré le tournant social du président

© D. R.

Les principaux syndicats et mouvements sociaux au Chili ont appelé pour hier et aujourd’hui, malgré les mesures proposées par le président Sebastian Piñera, à une grève générale qui menace d'attiser la violente crise sociale qui a fait 15 morts depuis six jours. “Vive la grève! Nous le disons fort et clair: assez des hausses de prix et des abus!”, a tweeté mardi soir la Centrale unitaire des travailleurs (CUT), principale confédération syndicale du pays. Une vingtaine d'autres organisations de travailleurs et d'étudiants appellent à la grève.

Elles condamnent la décision présidentielle d'imposer l'état d'urgence à la majeure partie du pays, de recourir au couvre-feu et de faire intervenir les forces armées. Quelque 20 000 militaires et policiers ont été déployés. Le Chili connaît depuis vendredi ses pires violences depuis quelque trente ans, liées à une explosion de colère sociale. Manifestations et pillages ont fait 18 morts, dont un Péruvien et un Équatorien. Neuf des seize régions du pays sont sous état d'urgence.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER