Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Parmi eux figurent 95 enfants et 13 femmes

Arrestation arbitraire de 609 Palestiniens en mars

Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 609 Palestiniens, dont 95 enfants et 13 femmes, au cours du mois de mars dernier, a rapporté l’agence de presse palestinienne Wafa. Ce chiffre porte le nombre des détenus palestiniens dans les geôles israéliennes à 6500. Il y a lieu de mettre l’accent sur le fait que le nombre d’enfants incarcérés dans les prisons israéliennes a atteint 350. La même source a indiqué que les autorités israéliennes ont publié 81 ordres de détention administrative contre des prisonniers, alors que leur nombre dans les prisons israéliennes est estimé à 500, a ajouté Wafa, citant le dernier rapport commun publié hier par plusieurs institutions palestiniennes des droits de l’homme, dont la commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers, le club du prisonnier, l’institution Al-Dameer pour le soutien du prisonnier et des droits de l’homme et le centre Al-Mezan des droits de l’homme. Devant ces violations répétées du droit humanitaire international, ces institutions palestiniennes de défense des droits de l’homme ont appelé à la formation d’une commission d’enquête par le Conseil des Nations unies des droits de l’homme, sur les exactions israéliennes contre les détenus palestiniens. Elles demandent également l’activation des instruments de responsabilisation et de condamnation par la communauté internationale de ces dépassements par l’occupant israélien. Par ailleurs, les autorités israéliennes ont publié hier des ordres de détention administrative contre 33 prisonniers palestiniens dont une femme. L’avocat du Club du prisonnier palestinien, Mahmoud Al-Halabi, a clarifié que l’occupation a publié un ordre de détention administrative contre la prisonnière Khadija Raba’i (30 ans) d’Hébron pour deux mois, sachant qu’elle est en détention administrative depuis le 10 octobre 2017 et qu’elle a cinq enfants.


Merzak T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER