Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Poursuite des purges en Turquie

Arrestation de 54 employés d’université

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a échappé à une tentative de putsch en juillet 2015, ne semble pas prêt d’arrêter la purge qu’il mène contre ses présumés opposants. Hier, de nouvelles arrestations ont eu lieu en Turquie, ont rapporté les médias locaux. Selon l’agencede presse officielle Anatolie, les autorités ont arrêté 54 fonctionnaires de l’université Al-Fateh, qui a été fermée juste après le putsch avorté. Les fonctionnaires arrêtés, hier, s’ajoutent à une liste de 171 autres de leurs collègues, accusés d’être à la solde de l’ancien prédicateur et opposant, Fatthullah Güllen, exilé aux États-Unis. Selon l'agence d'Anatolie, ces arrestations interviennent après une longue enquête qui a permis de découvrir que le personnel de l'université utilisait l'application Baylok pour les messages textuels cryptés. Pour rappel, depuis la tentative avortée du coup d'État, plus de 50 000 personnes ont été emprisonnées dans l'attente de leur procès, y compris des représentants du gouvernement et du personnel de sécurité à toutes les échelles, et environ 150 000 personnes ont été suspendues ou renvoyées de leur travail.

L. M./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER