Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Cameroun anglophone

Au moins 4 gendarmes et 1 policier tués

Au moins cinq membres des forces de sécurité du Cameroun, quatre gendarmes et un policier, ont été tués dimanche dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, a appris hier l'AFP de source sécuritaire et auprès de témoins. À Esu, village du Nord-Ouest situé près de la ville de Wum, quatre gendarmes ont trouvé la mort dans l'attaque d'une brigade locale de gendarmerie, selon une source proche des services de sécurité dans la région. “L'attaque s'est produite le matin (de dimanche) et de nouvelles recrues ont été surprises par des sécessionnistes”, a indiqué cette source en précisant qu'il y avait également eu des “blessés” dont elle n'a pas précisé le nombre. Les habitants d'Esu ont fui à la suite de l'attaque, selon l'un d'eux. À Mutengene, près de Buea, chef-lieu du Sud-Ouest, un officier de police, Ekah Njume, a été assassiné à son domicile par des inconnus, selon des témoins. L'information a été confirmée hier par la presse locale.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER