Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

L’Assemblée nationale va élire un nouveau président du Conseil d'État

Cuba : Raul Castro prêt à passer le témoin

Raul Castro, premier secrétaire du Parti communiste cubain. ©D. R.

La mission du successeur de Raul Castro ne sera pas donc facile, au vu des défis intérieurs mais aussi internationaux, dans un contexte relationnel avec les États-Unis des plus délicats depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche.

Le Parlement cubain se réunit aujourd’hui et demain à La Havane pour l’élection d’un nouveau président du Conseil d’État, une plénière historique qui marquera le début d’une nouvelle ère à Cuba, où le président Raul Castro, 86 ans, passe le témoin à une nouvelle génération de dirigeants. Le premier vice-président et numéro deux du gouvernement, Miguel Diaz-Canel, 57 ans, est pressenti pour prendre la présidence du Conseil d’État. Cette étape intervient après l’organisation des élections générales qui ont permis, le 11 mars dernier, d’élire la neuvième assemblée nationale, afin de pouvoir assurer une transition en douce dans un pays qui a subi durant des décennies un injuste embargo américain, legs de la période de la Guerre froide. “Nous avons parcouru un long, long, long et difficile chemin (...) pour que nos enfants, ceux d'aujourd'hui et ceux de demain, soient heureux”, déclarait en mars le cadet des Castro, qui avait succédé en 2006 à son frère Fidel, décédé en 2016. Le président sortant ne quittera la tête du parti unique qu'au prochain congrès prévu pour 2021. “Nous poursuivrons le chemin de la révolution, la marche triomphale de la révolution continuera”, assurait M. Diaz-Canel voici un mois, au moment de voter aux législatives. Cette plénière a été avancée pour coïncider avec la commémoration du 57e anniversaire de la victoire de la baie des Cochons (“Playa Giron”), qui constitue pour Cuba “la première défaite de l'impérialisme yankee en Amérique latine” en 1961. Selon Lisandra Esquivel, professeur à la faculté de droit de l'université de La Havane, le vote des membres du Conseil d’État se déroulera à bulletin secret, lit-on sur le site de l’agence de presse Prensa Latina. De ce vote, il en sortira un président, un premier vice-président, cinq autres vice-présidents, et un secrétaire. Le Conseil d’État sera constitué de 31 membres, explique encore l’universitaire. Depuis quelques années, étouffé par un insupportable embargo américain, La Havane a entamé une série de réformes économiques pour assurer la pérennité de l’État socialiste pour lequel a lutté le défunt leader cubain Fidel Castro. La mission du successeur de Raul Castro ne sera pas donc facile, au vu des défis intérieurs mais aussi internationaux, dans un contexte relationnel avec les États-Unis des plus délicats depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche. Les deux pays avaient amorcé, du temps de Barack Obama, un véritable dégel de leurs relations qui étaient parties pour s’améliorer davantage. Mais Donald Trump a sapé tous les efforts entrepris par son prédécesseur pour normaliser les relations américano-cubaines, optant pour une politique hostile vis-à-vis de La Havane et de toutes les capitales sud-américaines qui ont pour modèle politico-économique le socialisme et le rejet de toute ingérence de Washington dans les affaires internes des pays du continent sud-américain.

Lyès Menacer


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER