Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Maroc

Démantèlement d’une cellule liée à l’EI

Les autorités marocaines ont annoncé hier le démantèlement d'une cellule composée de 4 membres liés au groupe terroriste autoproclamé État islamique. “Les suspects, âgés de 20 à 27 ans, parmi lesquels un ancien détenu pour une affaire de terrorisme, sont accusés de propagande et d'incitation à mener des opérations terroristes dans le royaume”, a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Lors de l'opération menée par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) dans les villes de Casablanca (Ouest), Kénitra (Ouest), Fès (Centre) et à Midar (Nord), des équipements électroniques, un uniforme militaire et des livres faisant l'apologie de la pensée extrémiste ont été saisis, selon la même source. “Les membres de cette cellule entretenaient des liens avec des combattants dans la zone irako-syrienne pour bénéficier de leur expertise dans la fabrication d'explosifs”, a affirmé le ministère. Les autorités marocaines mettent souvent en avant les moyens importants déployés pour la lutte antiterroriste et les efforts de coordination avec leurs différents partenaires en Europe. Épargné par les attentats de l'EI, le royaume avait été meurtri par des attaques à Casablanca (33 morts en 2003) et à Marrakech (17 morts en 2011). Depuis, la législation marocaine a été renforcée et des dizaines de peines de prison ont été prononcées dans des affaires de terrorisme. Les autorités du royaume annoncent fréquemment le démantèlement de cellules terroristes, même si les chiffres sont en baisse, de 21 en 2015 à 9 en 2017, selon un récent bilan officiel.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER