Scroll To Top
FLASH
  • Coronavirus: 201 nouveaux cas, 177 guérisons et 11 décès ces dernières 24h en Algérie (ministère)

A la une / International

France

Dissolution de la Ligue de défense noire africaine

© D.R

La Ligue de défense noire africaine (LDNA) va être dissoute en France, a annoncé hier le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qualifiant l'organisation de “raciste”. “J'ai décidé de lancer la procédure engageant la dissolution de la Ligue de défense noire africaine. Les discours de cette structure raciste appellent à la haine et à la discrimination”, a écrit le ministre sur son compte Twitter. La LDNA se définit sur les réseaux sociaux comme un “mouvement révolutionnaire pour la défense des droits des Afrodescendants et des Africains”. Près de 300 000 personnes sont abonnées à sa page Facebook. Son président et fondateur se présente sur son compte Twitter comme un “activiste politique, résistant pan-africain, combattant de la liberté, révolutionnaire”. Plusieurs politiques dont des membres du Rassemblement national (extrême droite) demandaient la dissolution de l'association, notamment depuis une manifestation organisée contre les violences policières en juin 2020 devant l'ambassade des États-Unis. “Ses actions causent des troubles à l'ordre public, comme ce week-end à Val-de-Reuil (100 km au nord-ouest de Paris)”, a ajouté M. Darmanin. “Samedi, trente individus racistes et violents ont envahi la mairie”, a tweeté le maire de cette commune, Marc-Antoine Jamet (socialiste). “Rejoints par 70 autres, ils arrachent la porte de la salle du conseil et bousculent une élue courageuse portant l'écharpe tricolore”, a ajouté le maire, lui-même enfariné par les manifestants. La procureure d'Évreux, Dominique Puechmaille, a indiqué à l'AFP que “des poursuites seraient bien sûr engagées une fois l'enquête terminée”.

 

 

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER