Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

L’UE appuie le Canada dans sa crise contre l’Arabie Saoudite

Droits de l’homme : Bruxelles demande des explications à Riyad

L’Union européenne a emboîté le pas aux États-Unis et demandé des explications à l’Arabie Saoudite sur le cas de détention de certains militants des droits de l’homme, à l’origine d’une crise diplomatique entre Riyad et Ottawa (Canada). “L'Union européenne continue de travailler de manière constructive avec les autorités saoudiennes dans le but d’avoir des éclaircissements sur les circonstances entourant l'arrestation des défenseurs des droits de l'homme en Arabie Saoudite, en particulier en ce qui concerne les accusations dirigées contre eux”, a indiqué la cheffe de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini. “Nous soulignons l'importance du rôle des défenseurs des droits de l'homme et des groupes de la société civile dans le processus de réforme dans lequel s’est engagé le Royaume, et l'importance du respect des règles de procédures juridiques pour tous les détenus”, a-t-elle insisté, a rapporté encore Reuters. Cette sortie intervient dans le sillage de la crise diplomatique qui a éclaté, la semaine dernière, entre le royaume wahhabite et le Canada au sujet des détenus politiques, de plus en plus nombreux à remplir les prisons saoudiennes, tandis que son prince héritier, Mohamed Ben Selmane poursuit son opération de charme sur cette présumée ouverture de son pays, en attendant de prendre officiellement le relais de son père qui a bouleversé l’ordre de succession afin de se maintenir au pouvoir et passer la main à son clan au sein de la famille royale.

L. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER