Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Présidentielle turque

Erdogan : un nouveau mandat avec des pouvoirs renforcés

Recep Tayyip Erdogan, chef de l'État turc, réélu dès le premier tour pour un nouveau mandat. ©D. R.

Le président turc, qui a remporté l’élection présidentielle de dimanche, aura les coudées franches pour appliquer son programme vu les prérogatives que lui accorde la nouvelle Constitution.

Recep Tayyip Erdogan a gagné son pari de se maintenir au pouvoir malgré une opposition vigoureuse, qui a fini par reconnaître sa défaite, même si elle a jugé la campagne électorale “injuste”. Le principal opposant d’Erdogan à la présidentielle, le social-démocrate Muharrem Ince, a reconnu sa défaite hier et a exhorté le président à représenter “tous” les Turcs, tout en soulignant au passage que la Turquie était désormais passée sous “un régime autocratique” avec l’entrée en vigueur de la réforme constitutionnelle. Ainsi, le président turc, qui règne sur la Turquie depuis 2003, d’abord comme Premier ministre puis, à partir de 2014, comme président, poursuivra son règne avec des pouvoirs renforcés. Il entame donc un nouveau mandat présidentiel de cinq ans aux prérogatives considérablement renforcées, au terme d'une réforme constitutionnelle adoptée l’an dernier par référendum. D’ailleurs, il s’est empressé d’annoncer dans son discours nocturne de dimanche qu’il mettrait “rapidement” en place le nouveau système présidentiel prévu par cette réforme constitutionnelle. Avec l’entrée en vigueur de la réforme constitutionnelle, Erdogan pourrait potentiellement rester au pouvoir jusqu'à 2023, voire au-delà. Les résultats de l’élection présidentielle, rapportés par l’agence de presse étatique Anadolu, font état d’un taux de participation d'environ 88%, et indiquent qu’Erdogan est arrivé en tête de la présidentielle avec un score de 52,5% après dépouillement dans plus de 99% des urnes. Par ailleurs, la  coalition montée par son parti l’AKP pour le volet législatif des élections récolte quelque 53,6% des voix, grâce notamment au score inattendu de son partenaire minoritaire, le parti ultranationaliste MHP (11%). Rappelons que les élections de dimanche étaient considérées par les observateurs comme les plus difficiles pour Recep Tayyip Erdogan depuis son avènement au pouvoir, face à des vents économiques contraires et une opposition revitalisée. Le chef de l’État turc, dont le rôle dans la région est très important, continuera ainsi à imposer sa politique visant à empêcher la création d’un État kurde. Il poursuivra les incursions militaires de la Turquie en Irak et en Syrie contre les positions kurdes. Certes, la Turquie est un membre important au sein de l’Alliance atlantique de par sa situation stratégique sur son flanc Sud et sa proximité géographique avec la Russie, et joue un rôle clé dans le combat contre le groupe terroriste autoproclamé État islamique, mais les relations d’Ankara se sont crispées avec l’UE, les États-Unis, et l’OTAN, suite au rapprochement de la Turquie avec la Russie et la signature d’un contrat pour l’achat de missiles de défense aérienne russes. Les purges massives qui ont touché des opposants et des journalistes après une tentative manquée de putsch en juillet 2016, avaient également suscité l’inquiétude de l’Europe et des États-Unis, qui ont refusé d’extrader l’opposant Gülen. Reste à savoir comment Erdogan va gérer ses relations complexes avec l’Occident ?

Merzak Tigrine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER