Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Turquie

Erdogan veut des systèmes de défense S-400 russes

“La Turquie a besoin des systèmes de défense antiaériens russes S-400 et en prendra bientôt possession”, a déclaré, hier, le président Recep Tayyip Erdogan, sur fond de tensions avec Washington qui menace de bloquer la livraison d'avions de combat à Ankara. “La Turquie a besoin des S-400. L'accord à ce sujet est terminé et, si Dieu le veut, nous les obtiendrons dans les plus brefs délais”, a déclaré M. Erdogan lors d'une cérémonie de remise des diplômes à des élèves sous-officiers à Balikesir. Ces déclarations surviennent alors que les relations entre la Turquie et les États-Unis se sont fortement tendues ces dernières semaines et que Washington a dit sa préoccupation de voir Ankara, membre de l'Otan, s'équiper en armements russes. La Turquie et la Russie affirment qu'un accord a déjà été conclu et Ankara soutient que la livraison des S-400, un système antimissiles et de défense antiaérienne concurrent des “Patriot” américains, pourrait intervenir dès l'an prochain.
Pour les États-Unis, l'acquisition de S-400 par la Turquie poserait un problème double : celui de la compatibilité avec les systèmes de l'Otan et celui de la protection des secrets technologiques de l'avion de combat américain F-35, qu'Ankara souhaite acheter et qui est censé pouvoir échapper aux S-400. “La Turquie a aussi besoin des F-35”, a déclaré M. Erdogan vendredi. “Les États-Unis les fourniront ou ne les fourniront pas. Je ne sais pas. S'ils les fournissent, ils montreront qu'ils tiennent leurs engagements”, a poursuivi le président turc.       


R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER