Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Etats-Unis

Fusillade à Las Vegas: au moins 50 morts et plus de 400 blessés

©D.R.

Dimanche soir, un individu a ouvert le feu à Las Vegas, faisant plusieurs victimes par balles, tout près de l'hôtel Casino Mandalay Bay. Il a été identifié : il s'agit de Stephen Paddock, 64 ans. L'homme a perpétré l'attentat depuis la fenêtre sa chambre d'hôtel, au 32e étage, où il s'est tué avant l'arrivée de la police. Le dernier bilan fait état d'une cinquantaine de morts et plus de 400 blessés.

Contacté par ABC News, Eric Paddock, le frère de l'homme identifié comme le tueur de Las Vegas, a fait part de sa "stupéfaction" en apprenant la nouvelle, comparant le choc ressenti à "un crash d'astéroïde". "Nous n'avons aucune idée de comment ou pourquoi cela s'est produit. Pour autant que nous le sachions, Steve allait parfaitement bien", a-t-il ajouté.

La police avait jusque-là indiqué que le tueur avait été "abattu" par les agents mobilisés pour le neutraliser. Le shérif Joseph Lombardo, dans un nouveau point presse, a précisé que l'homme a sans doute préféré se donner la mort : "Nous pensons que l'individu s'est tué avant notre arrivée", a-t-il indiqué. La police avait utilisé des explosifs et tiré avant d'entrer dans la chambre de Stephen Paddock.

Rédaction Digitale de "Liberté"/Agences

@JournaLiberteDZ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER