Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Commémoration du 42e anniversaire de la “Journée de la terre”

Gaza : douze Palestiniens tués et 500 blessés par Israël

Des jeunes Palestiens évacuant un blessé lors du rassemblement. © D.R.

Tel-Aviv avait donné ordre à ses soldats de tirer sur les Palestiniens qui avaient annoncé la tenue de rassemblements à la frontière de la bande de Gaza avec Israël.

Au moins douze Palestiniens tués et plus de 500 blessés ont été enregistrés hier, lors de rassemblements pacifique au niveau des postes frontaliers de la bande de Gaza avec Israël, ont rapporté les médias palestiniens. “Douze Palestiniens sont tombés en martyrs par balles de l’occupation israélienne ainsi que 500 ont été blessés par vraies balles et asphyxiés pendant les affrontements qui ont éclaté sur les points de démarcation frontaliers au nord et à l’est de la bande de Gaza”, a indiqué l’agence de presse palestinienne Wafa. Tôt hier, avant le début des manifestations, un Palestinien avait été tué par des tirs de l'artillerie israélienne dans le sud de la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé local. Les manifestations d’hier étaient organisées à l’occasion de la commémoration du 42e anniversaire de la Journée de la terre. Baptisé “La grande marche du retour”, ce mouvement de contestation doit durer six semaines, pour exiger le “droit au retour des réfugiés palestiniens” et dénoncer le strict blocus de Gaza par Israël. Le premier jour de ce mouvement coïncide avec la Journée de la terre, un hommage annuel rendu à six Arabes israéliens tués en 1976 lors de manifestations contre la confiscation de terres par Israël. Décidée à les réprimer, l’armée de l’occupant israélien est passée à l’acte en usant de la force, ayant été autorisée mardi pour tirer par le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Gadi Eisenkot. La même violence israélienne a été enregistrée en Cisjordanie occupée, où les manifestants ont été violemment réprimés par des tirs à balles en caoutchouc et à coups de gaz lacrymogène et de matraque. Au moins 30 Palestiniens ont été blessés, selon les autorités palestiniennes et le Croissant-Rouge palestinien. “30 Palestiniens au moins ont été blessés par balles en caoutchouc. Des cas d’asphyxie par le gaz lacrymogène ont aussi été signalés pendant des affrontements entre les soldats israéliens et les Palestiniens dans les villages Qasra, Kafr Qalil et Beta’ au sud de Naplouse”, d’après des sources de la Croix-Rouge palestinien. Selon Wafa “les forces armées de l’occupation israélienne ont réprimé, vendredi (hier), une manifestation organisée près des terres palestiniennes du village Qasra, au sud-est de Naplouse, menacées par la confiscation, en vue de planter des arbres”. Accompagnés de plusieurs responsables politiques palestiniens, les habitants de Qasra avaient d’abord prié dans les terres menacées par la confiscation, avant d’être chassés par l’armée israélienne afin de les empêcher de planter des arbres, ont affirmé des sources locales qui font état du déracinement de plus de 2400 arbres dans les terres du village de Qasra.


Lyès Menacer

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 31/03/2018 à 14h30

Aucun pays musulman ne serait capable d'envoyer son armée, ses commandos pour défendre ces gosses qui sont mitraillés comme des canards. Voilà ce que les musulmans savent nous montrer. Que de l'incapacité à réagir, aucune réactivité. Si, ils savent aller à la Mecque faire leur petit pèlerinage pour se donner bonne conscience en remplissant les poches des Saoudiens qui remettront ce même argent aux USA (389 milliard d'€) ou aux Européens qui ensuite refileront à Israël pour sa sécurité.

Commentaires
1 réactions