Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Un Palestinien tué et 968 autres blessés vendredi

Ghaza : l’ONU insiste sur une enquête contre l’agression israélienne

Face à la poursuite des tirs de l’armée israélienne sur les civils palestiniens, qui ont fait,  vendredi, un mort et 968 blessés par balles réelles et par asphyxie, dont 17 membres des équipes médicales et des journalistes dans les régions frontalières au nord et à l’est de la bande de Ghaza, le Secrétaire général de l’ONU a de nouveau appelé à une enquête indépendante. Intervenant devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général de l’ONU, a réitéré son appel à une enquête indépendante et transparente sur les évènements violents survenus à Ghaza entre Israéliens et Palestiniens. “La violence récente à Gaza s’est achevée par des morts et blessés inutiles”, a-t-il affirmé lors de cette réunion du Conseil de sécurité consacrée aux menaces au Moyen-Orient, en particulier la situation en Syrie. “J’appelle les parties à s’abstenir de tout acte qui pourrait mener à de nouvelles victimes, et à toute mesure qui pourrait mettre en danger des civils”, a-t-il souligné. Antonio Guterres a notamment mis l’accent sur le fait que cette tragédie souligne l’urgence de relancer le processus de paix pour une solution à deux États qui permette aux Palestiniens et aux Israéliens de vivre dans deux États démocratiques côte à côte, en paix et en sécurité, dans des frontières reconnues par tous.  Il y a lieu de signaler que les représentants diplomatiques de la Tunisie, du Koweït, des Palestiniens et de la Ligue arabe à l’ONU, ont indiqué, lors d’un point de presse à New-York, avoir transmis une lettre, vendredi, au Conseil de sécurité afin d’attirer son attention sur la situation à Ghaza. “Nous appelons urgemment la communauté internationale à prendre ses responsabilités et à agir pour arrêter les meurtres et les blessures intentionnelles infligées à des civils palestiniens”, souligne la lettre, qui précise que les Palestiniens ont choisi une voie pacifique pour faire entendre leurs doléances.


Merzak T.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER