Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

En réponse aux déclarations de Donald Trump et de John Bolton

Hanane Ashrawi : “La capitale El-Qods n’est pas à vendre”

Hanane Ashrawi, membre du comité exécutif de l'Organisation de libération de Palestine (PLO), a déclaré, jeudi soir, en réponse aux récentes déclarations du président Donald Trump et de son conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton sur El-Qods et les perspectives de paix et le soi-disant “plan de paix américain”  qu’“El-Qods la capitale, n’est pas à vendre, cela implique de retirer la paix de la table”. Selon l’agence de presse Wafa, qui reprend son communiqué, Hanane Ashrawi a affirmé qu’“en ciblant Jérusalem de cette façon, les États-Unis perdent leur rôle de médiateurs de paix, mais invitent à la guerre”. La haute responsable palestinienne a souligné que “l’exclusion d’El-Qods, représente une autre agression politique et juridique américaine, non seulement contre la Palestine, mais aussi contre l’ordre international et les résolutions et lois internationales”, ajoutant que “l’administration américaine récompense les auteurs de violations et punit la victime”. “Quiconque croit un instant que le peuple palestinien et ses dirigeants peuvent accepter toute compensation pour Jérusalem, repose sur un mélange d’ignorance et d’arrogance, Jérusalem est l’essence de l’existence palestinienne, de son histoire, de sa culture et la base de la sécurité et la paix internationales”, a ajouté Hanane Ashrawi.
Elle a mis l’accent sur le fait qu’Israël attaque tout ce qui est palestinien, vole la terre palestinienne et se développe sans dissuasion. En dépit de la complicité américaine avec cette occupation, aucune partie n’a le droit de saisir les terres d'un État ou d’un peuple et de la récompenser pour ses agressions et crimes.

Merzak T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER