Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Nouveau siège du G5-Sahel au Mali

Heurts lors d’une manifestation à Bamako

© D. R.

Des heurts ont éclaté vendredi après-midi entre des policiers et des manifestants opposés à l’implantation du siège devant accueillir le quartier général des forces du G5-Sahel à Bamako, ont rapporté les médias maliens. Les manifestants avaient érigé des barricades au niveau du quartier de Badalabougou, où devrait être installé le nouveau siège de cette force conjointe de cinq pays de la région pour la lutte contre le terrorisme islamiste dans le Sahel. “Pas de G5 Sahel à Badalabougou, car malgré la décision en Conseil des ministres, les investissements continuent au QG”, ont scandé les manifestants, a rapporté le quotidien en ligne 30mintes.net.

Les résidents dudit quartier accusent le gouvernement malien de les avoir bernés “en annonçant sa décision de transférer le siège du G5-Sahel”. Basé à Sévaré, en plein centre du Mali, au cœur du théâtre des opérations militaires, le QG de la FC G5 Sahel avait été transféré, en juin 2018, à Bamako, suite à une attaque terroriste qui a complètement dévasté son siège.
 

L. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER