Scroll To Top
FLASH
  • Le président zimbabwéen Robert Mugabe a démissionné (président du Parlement)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Selon Washington

Il y a des “canaux de communication” avec Pyongyang

Les États-Unis possèdent des “canaux de communication” avec la Corée du Nord et “sondent” la volonté du régime de Kim Jong-Un à engager des discussions sur son programme nucléaire, a déclaré hier à Pékin le secrétaire d'État américain Rex Tillerson. “Nous posons des questions. Nous avons nos lignes de communication avec Pyongyang, nous ne sommes pas (...) dans le noir complet, nous avons deux ou trois canaux (de communication) ouverts avec Pyongyang”, a assuré M. Tillerson devant des journalistes. “Nous pouvons leur parler, nous leur parlons”, a martelé le chef de la diplomatie américaine “Nous sondons (le régime de Kim Jong-Un), donc restez attentifs”, a-t-il ajouté. Ces déclarations interviennent alors que le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un sont engagés dans une violente escalade verbale. M. Tillerson a rencontré samedi à Pékin le président chinois Xi Jinping ainsi que son homologue Wang Yi, une visite destinée à préparer le premier voyage du président Trump en Chine, prévu en novembre prochain, mais aussi à aborder le dossier du nucléaire nord-coréen. Pour autant, Tillerson a assuré que la Chine – principal partenaire économique de la Corée du Nord – ne servait pas d'intermédiaire dans les communications entre Washington et Pyongyang : ce sont “nos propres canaux”, a-t-il affirmé.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER