Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / International

Trump menace de supprimer les aides allouées au Pakistan

Islamabad convoque l’ambassadeur américain

Le Pakistan a convoqué lundi l'ambassadeur américain à Islamabad, a indiqué hier un porte-parole américain, un geste de défiance rare après les menaces du président Donald Trump de supprimer l'aide fournie à ce pays accusé de ne pas en faire assez contre le terrorisme. L'ambassadeur David Hale a été invité à se rendre lundi soir au ministère des Affaires étrangères pakistanais, a déclaré un porte-parole de l'ambassade, ajoutant : “Il y est allé et a rencontré des responsables. Nous n'avons pas de commentaire à faire sur la teneur de la réunion.” Le ministère pakistanais des Affaires étrangères n'a pas souhaité faire de commentaire. La convocation s'est tenue après un tweet de Donald Trump, très dur, contre le Pakistan lundi. “Les États-Unis ont bêtement donné 33 milliards de dollars d'aide au Pakistan ces quinze dernières années et ils ne nous ont rien donné en retour si ce n'est des mensonges et de la duplicité, prenant nos dirigeants pour des idiots”, a écrit le président américain. “Ils abritent les terroristes que nous chassons en Afghanistan, sans grande aide. C'est fini!”, a-t-il lancé. Le Pakistan a rapidement rétorqué avoir aidé les États-Unis à “décimer” Al-Qaïda, pour n'obtenir en retour que “des invectives et de la méfiance”, via son ministre de la Défense Khurram Dastgir-Khan. Islamabad, allié des États-Unis depuis la guerre froide, dément de longue date les accusations américaines et reproche à Washington d'ignorer les milliers de Pakistanais tués dans la lutte contre le terrorisme.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER