Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Encouragé par la politique américaine dans la région

Israël accentue la répression contre les Palestiniens

Profitant du silence radio sur la répression sauvage de son armée dans les territoires occupés, l’occupant israélien multiplie, ces derniers jours, les arrestations de Palestiniens. Hier, les forces israéliennes ont arrêté 11 Palestiniens en Cisjordanie occupée, a indiqué un communiqué de presse du club du palestinien prisonnier, rapporté par l’agence de presse Wafa.
Il est précisé que 2 Palestiniens ont été arrêtés à Jérusalem, 4 à Qalqilya dont 2 enfants et 2 frères, 2 à Jénine, 2 à Tubas et 1 à Bethléem. Durant la nuit de mardi à mercredi, l’adolescent palestinien, Laïth Abu Na’im (16 ans), est tombé en martyr à la suite de ses blessures par balles à la tête pendant des affrontements avec les forces israéaliennes de l’occupation dans le village Al-Mughayer au nord-est de Ramallah, ajoute la même source. Un enfant palestinien a été détenu pendant des heures, près de la mosquée Al-Ibrahimi (le tombeau des patriarches) dans la vieille ville d’Hébron. Des Palestiniens ont été asphyxiés durant la nuit suite aux affrontements avec les forces militaires israéliens dans le village de Deir Nidham au nord-ouest de Ramallah.
À signaler cet autre communiqué du club palestinien des prisonniers faisant savoir que l’administration pénitentiaire israélienne prive de leurs droits les prisonniers malades, qui souffrent des conditions très sévères, à travers des négligences médicales délibérées. Par ailleurs, le chef de l'agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a soutenu, mardi, que le gel de l’aide américaine à l’organisation onusienne revêtait un caractère politique et a lancé un appel d’urgence de 800 millions de dollars (646 millions d’euros). “Il est très clair que la décision des États-Unis n’est pas liée à notre performance”, a déclaré à Genève Pierre Krahenbuhl, lors de la présentation de l’appel de fonds devant les médias. “Il n’y a aucun doute que si aucune solution n’est trouvée au déficit (...), il y aura une instabilité accrue dans la région”, a-t-il mis en garde.

Merzak T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER