Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Tel-Aviv multiplie ses agressions contre la Syrie

Israël veut embraser le Proche-Orient

Les débris de l’avion de combat israélien F-16 qui s'est écrasé dans le Kibboutz. © D.R.

Après les attaques de mercredi contre des positions de l’armée de Bachar al-Assad, Israël, qui a renouvelé hier ses bombardements en visant les mêmes cibles et d’autres iraniennes en Syrie, semble rechercher l’embrasement.

Habituellement plus discret lorsque son aviation bombarde en Syrie, l’État hébreu a changé cette fois-ci sa méthode en affirmant ouvertement avoir  lancé des attaques contre ce pays. En visant non seulement les positions de l’armée syrienne, mais également des cibles iraniennes, comme cela a été le cas hier, Israël montre clairement sa volonté d’escalade voire d’embraser toute la région. Ainsi, l’aviation israélienne a mené hier une série d’attaques en Syrie, au cours desquelles elle a perdu un F16. Cet avion s’est écrasé en Israël après avoir essuyé des tirs de la défense antiaérienne syrienne durant l’opération. C’est la première fois, depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie, que l’armée israélienne vise directement des positions iraniennes dans ce pays, comme l’a indiqué son porte-parole, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus. Ce dernier a confirmé que l’aviation israélienne a lancé une seconde vague de raids, une attaque “de grande envergure” selon elle, frappant 12 objectifs, y compris trois batteries de défense anti-aériennes et quatre cibles iraniennes non précisées mais “appartenant au dispositif militaire iranien en Syrie”. Pour justifier cette agression, Israël a affirmé que c’était en réponse à l’intrusion dans son espace aérien d’un drone lancé de Syrie et présenté comme iranien. Réagissant à ces accusations, l’Iran a accusé Israël de “mensonges” et souligné le droit de la Syrie à la “légitime défense”, en riposte à des raids israéliens lancés après l’interception selon l’État hébreu d’un drone présenté comme iranien. “Les allégations à propos du survol d’un drone iranien sont trop ridicules”, a déclaré à l’agence AFP, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi. “Pour couvrir leurs crimes dans la région, les dirigeants israéliens recourent à des mensonges contre les autres pays”, a-t-il ajouté. De son côté, l’agence officielle syrienne  Sana a affirmé que les raids israéliens avaient visé une base militaire dans le centre du pays et que la défense antiaérienne syrienne avait touché “plus d’un avion israélien”. Des raids ont aussi visé des cibles proches de Damas et dans le Sud syrien. Selon la même source, la nouvelle agression israélienne contre la Syrie intervient moins de 12 heures après l’annonce par le Commandement général de l’armée et des forces armées de l’éradication des terroristes du réseau “Daech” et des groupes qui lui sont affiliés des zones s’étendant entre le sud-est de Khanasser dans la banlieue d’Alep, l’ouest de Sinjar dans la banlieue d’Idleb et le nord de Sa’en dans la banlieue de Hama. Selon le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane, les raids israéliens ont notamment visé des cibles dans l’est de la province de Homs, dans une région où sont présents, a-t-il dit, des forces iraniennes et des membres du Hezbollah libanais pro-iranien, l’autre bête noire d’Israël. Rappelons qu’Israël et la Syrie sont officiellement toujours en état de guerre depuis des dizaines d’années.


 Merzak Tigrine

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 13/02/2018 à 11h16

Israël a le soutien américain en catimini, ils se téléphone entre eux. Ils veulent casser l'Iran comme l'a dit Georges Bush. Ils veulent mettre tous les pays arabes au pas, les casser pour les transformer en potiches, en marionnettes à enrichir des bédouins du Moyen Orient sous couvert de voyage à la Mecque pendant qu'eux achètent tous les biens de ce monde. Pour preuve tangible, les Emiratis viennent d'acheter la Société SNTA après ce sera autour des côtes algériennes.

Commentaires
1 réactions