Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Palestine occupée

Italie : appels à imposer un embargo militaire contre Israël

D’importantes villes italiennes ont appelé hier le gouvernement italien et l’Union européenne  à réagir face aux violations quotidiennes des droits des Palestiniens, en imposant un embargo sur les armes sur Israël, a rapporté l’agence de presse palestinienne Wafa. “les municipalités des grandes villes italiennes : Naples, Turin, Bologne, Florence et Pise ont publié des décisions demandant au gouvernement italien et à l’Union européenne d’arrêter ou de suspendre le commerce militaire avec Israël, demandant à la Communauté internationale de le tenir responsable, en réponse des massacres israéliens continus, surtout, contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza, en soutien des droits des Palestiniens et en réponse à l’appel du mouvement du boycott BDS”, lit-on sur Wafa qui rappelle que “l’Italie est un important fournisseur d’armes israéliennes et a des fortes relations militaires et de renseignement avec Israël”, citant le Réseau italien de désarmement qui a affirmé que “l’Italie était le plus grand exportateur d'armes de l'Union européenne vers Israël en 2014”. Pour les initateurs de cette action, il ne s’agit pas seulement d’une question de solidarité avec la cause palestinienne, mais leur démarche répond à un impératif d’ordre juridique : ne pas continuer à soutenir une entité qui massacre quotidiennement le peuple palestinien et en toute impunité. “Toutes les autorités locales italiennes sont appelées à suivre l'exemple des conseils municipaux de Bologne, Florence et San Giuliano et à appuyer des propositions similaires appelant à des mesures efficaces et concrètes pour garantir le respect des droits de l'homme, de la loi internationale et italienne”, ont-ils insisté. Ces municipalités (communes) italiennes ne sont pas les seules à entreprendre une telle action. Avant elles, il y a eu les Conseils des villes espagnoles Madrid, Barcelone et Valence qui ont exprimé le même soutien au respect des droits du peuple palestinien et les deux dernières ont appelé à imposer un embargo militaire sur Israël, rappelle encore l’agence de presse palestinienne. En Irlande également, le conseil municipal de Dublin a approuvé une proposition soutenant le mouvement de BDS.


L. M./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER